Partenariat fip

Printemps du Flamenco à Schiltigheim

Du 14 au 26 mai 2018
Printemps du Flamenco à Schiltigheim

Du 14 au 26 mai, ambiance caliente au Cheval Blanc.

Le flamenco est un genre musical et une danse, créé par le peuple andalou, sur la base d’un folklore populaire issu des diverses cultures andalouses. Ses protagonistes ont su l'actualiser au fil des époques. L'association Yolé vous invite à une immersion dans cet art séculaire respecté partout dans le monde.

Lundi 14 mai :
Cinéma avec un documentaire sous forme de comédie musicale, réalisé par Carlos Saura avec El Carpeta, Israel Galván et Arcángel. 

Mercredi 23 mai à 20h30 au Cheval Blanc :
Un concert d'Alberto Garcia, l’une des plus belle voix du Flamenco en France et du pianiste toulousain Rafael Pradal. 

Jeudi 24 mai 20h30 :
La Cie Luisa présente Diviértete, un spectacle de musique, chant et danse qui résonne comme un mantra. Une manière d’appréhender le flamenco et la vie en général. Aux côtés de la danseuse Eva Luisa, le chanteur El Mati, le guitariste Samuelito et le percussionniste Juan Manuel Cortes, des compagnons de route qui lui permettent de s’exprimer avec authenticité et générosité. 

Vendredi 25 mai à 20h30 : 
Mujer Klórica présente un spectacle où se mêlent chant, poésie, danse et musique flamenco contemporaine. Elle rend hommage aux femmes, à travers leur rôle dans une société espagnole instable, où " rien n’est plus comme avant ". Un Arte Flamenco engagé, ancré dans la modernité. Avec la chanteuse Alicia Carrasco, le guitariste Jose Manuel Leon, la danseuse Karen Lugo, le percussionniste Ruven Ruppik et le trompettiste Audun Waagen. 

Samedi 26 mai à 20h30 :
Le chanteur Alfredo Tejada et le danseur Alfonso Losa présentent Tres formas un concepto, un spectacle magique où l’on ressent les racines profondes et authentiques du flamenco. Sur scène, la voix puissante et sensible d’Alfredo Tejada accompagne la danse singulière d’Alfonso Losa pour raconter leur vision commune du flamenco d’aujourd’hui. Ils sont accompagnés d'Oscar Lagos à la guitare, David Galiano aux percussions et Roberto Jaen au palmero.

Commentaires