Partenariat fip

Trente Trente, Rencontres de la forme courte - Bordeaux et sa métropole

Du 23 janvier au 02 février 2018
Trente Trente, Rencontres de la forme courte - Bordeaux et sa métropole
Trente Trente

Danse, performance, cirque, musique, théâtre, installation du 23 janvier au 2 février .

Trente Trente est une manifestation dédiée aux formes courtes engagées et expérimentales qui propose aux créateurs un espace-temps différent des schémas habituels avec des oeuvres le plus souvent en marge des circuits de diffusion. La 15ème édition présente 36 gestes artistiques décalés et audacieux de formes scéniques hybrides créées par des artistes de tous âges et de tous horizons. Ainsi se croisent les différentes expressions pour enrichir le regard du public invité à se déplacer dans divers lieux le temps d'une soirée. 

Parmi les créations proposées, notez, au hasard, le duo de Mathieu, ma fille Foundation, un spectacle entre cirque et théâtre des deux équilibristes Arnaud Saury et Olivier Debelhoir ; Notez aussi le spectacle de fil tendu, danse et poésie Autour du domaine, de Marion Collé du Collectif Porte 27 : « Une invitation à surveiller l’horizon, à parcourir l’étendue et à scruter la lumière » :

Mahalli, (qui signifie "local" ou "ma place" en arabe) le spectacle de la danseuse et chorégraphe libanaise Danya Hammoud qui porte un solo magnétique, presque animal, une danse qui se vit comme une arme pour garder sa place. Mahalli est la longue traversée d’une figure féminine dans l’affirmation de cet espace vital face à la sourde menace de l’extérieur.

" Mon territoire, c'est mon corps ".  Danya Hammoud

Rafales, une pièce chorégraphique de Benjamin Bertrand qui poursuit sa recherche autour de l'origine et de son mouvement ondulatoire. Une rencontre amoureuse entre le fluide dynamique du vent, une bâche plastique et un couple. Un duo à la quête d'une pulsation commune avec comme outils une danse du ventre et la scansion de textes poétiques. Rafales explore et expose des états de présence à soi et à l’Autre, par la tension du muscle, la vibration du son et le frottement de la peau :

 
Le festival se termine avec Coloris Vitalis, une création du Théâtre de l'Union de Limoges avec Jean Lambert-Wild en clown blanc, chevalier donquichottesque qui part en guerre contre les monochromes et le désenchantement du monde.

Commentaires