Partenariat fip

Festival des hauts de Garonne

Du 13 juillet au 23 août 2018
Festival des hauts de Garonne

Du 13 juillet au 23 août, des échappées sonores intimistes dans et autour de la ville.

Les Inédits de l'été vous proposent six soirées itinérantes et dépaysantes pour découvrir les coins insolites de l'agglomération. Ecouter de la musique colombienne les pieds dans l'herbe, se laisser bercer par le fado en arpentant la rive droite, découvrir du jazz oriental dans la cour d'un musée…

Confortablement installé dans un transat, laissez -vous guider par ces siestes inédites, une invitation à la découverte des musiques du monde en compagnie de Patrick Labesse, journaliste globe-trotteur, collaborateur du journal Le Monde et responsable de la Cabane du Monde du Rocher de Palmer.

Orient, de fado, de soul mâtinée de jazz, de mélodies raveliennes ou de vibrations caribéennes.

Vendredi 13 juillet, Parc Favols, Domaine de Favols, Carbon-Blanc : L'accordéoniste Antonio Rivas Irevitalise une tradition latine festive.

Lundi 16 juillet, Cour du Musée des Arts Décoratifs et du Design : Yazz Ahmed mêle sa culture d’origine du Bahreïn à l’héritage jazz britannique. La trompettiste souffle des rythmiques envoûtantes et des mélodies du Moyen-Orient qui semblent sonner comme le passage d’une caravane dans le désert. 

Mardi 17 juillet, Domaine de Valmont, à Lormont : Antonio Zambujo, réinvente le fado et chante de sa voix d’ange, miroitante de nuances ambrées, une chanson moderne et intemporelle. 

Vendredi 20 juillet, Parc de l’Ingénieur à Saint-Médard-En-Jalles : la chanteuse Yazmin Lacey originaire de Londres se fraye aujourd’hui un chemin parmi cette génération de défricheurs. En métissant le jazz au R’n’B, au reggae, voire même au garage, elle incarne un cosmopolitisme musical typiquement british.

Parc Sourreil de Villenave d'Ornon : Marco Mezquida rend hommage brillant, teinté de groove, d’improvisations et de souffles contemporains, au compositeur Ravel.  

Lac de La Blanche d'Ambares-et-Lagrave : ​le trompettiste et chanteur Edmony Krater, maître du gwoka vous balade dans la musique antillaise, entre vibrations caribéennes, jazz et funk.  

Commentaires