Menu
Écouter le direct

Une version alternative de "Roadhouse Blues" de The Doors

Publié lepar Guillaume Schnee
The Doors en 1970 / Michael Ochs Archives/Getty
The Doors en 1970 / Michael Ochs Archives/Getty ©Getty

Le cinquième album du groupe de Jim Morrison fête ses cinquante ans, l'occasion de découvrir des prises inédites réunies dans un coffret anniversaire.

Après le chaos de l'enregistrement de The Soft Parade et l'arrestation du chanteur à Miami en mars 1969 privant le groupe de concerts, The Doors se reconstruit, s'installe au Morrison Hotel à Los Angeles et retrouve les chemins des studios pour graver son cinquième album de novembre 1969 à janvier 1970. Jim Morrison se remet à écrire les paroles et le groupe rock retrouve le son blues qui a fait son succès au cours de sessions d'enregistrements décrites par le guitariste Robby Krieger comme joyeuses. Outre les 11 titres de l'album, la réédition anniversaire de Morrison Hotel propose plus d'une heure de matériel inédit ou rare issu de ces sessions comme cette version alternative de Roadhouse Blues :

"J'aurais aimé qu'ils aient utilisé cette version au lieu de celle sur le disque. Mais la voix de Jim n’était pas aussi bonne. C'était un peu plus bâclé. Mais c’est cool. Vous pouvez voir la progression de la façon dont nous avons travaillé la chanson du début à la fin" déclare Robby Krieger à propos de cette prise où l'on peut entendre l'harmonica de John Sebastian de Lovin Spoonful et Lonnie Mack à la basse, qui remplace Ray Neopolitan. Avant la sortie de cette sortie anniversaire, le 9 octobre, on peut aussi découvrir une prise inédite de Peace Frog/Blue Sunday :

The Doors "Morrison Hotel"
The Doors "Morrison Hotel"