Menu
Écouter le direct

Shame dévoile le clip étrange "Nigel Hitter"

Publié lepar Guillaume Schnee
Hame / Photo Sam Gregg
Hame / Photo Sam Gregg

Après "Alphabet", "Water In The Well" et "Snow Day", le quintet rock de Brixton présente un nouveau titre puissant de son très attendu deuxième album "Drunk Tank Pink".

En janvier 2018, débarquait dans les bacs l'album Songs Of Praise, véritable ode sauvage et libératrice à l'esprit punk de Brixton, le quartier du sud de Londres qui a vu grandir les cinq post-adolescents du groupe Shame. Après des années de tournées, Charlie Steen et son combo se sont posés, et confrontés au silence anxiogène du confinement ont commencé à écrire la suite de leurs aventures avec une approche créative différente. 

"Pour cet album, jouer de la guitare m’ennuyait tellement que même le fait d’y penser me ratatinait l’esprit. Donc j’ai commencé à écrire et à expérimenter tous ces accordages alternatifs" déclare le guitariste Sean Coyle-Smith. Finis les riffs de guitare furieux ? Non, Shame n'a rien perdu de son énergie ni de sa verve comme le montre ce quatrième single Nigel Hitter :

Après les titres Alphabet, Water In The Well et Snow Day, Shame dévoile avec Nigel Hitter un nouvel extrait de l'album Drunk Tank Pink, attendu le 15 janvier via Dead Oceans. Un titre accompagné d'une vidéo réalisée par Maxim Kelly qui utilise des images d'archives d'anciens centres de recherche sur le développement des enfants, et la technologie deepfake. 

Dans ce pur bijou de rock britannique, Charlie Steen évoque ce silence d'après tournée et la psychose dues au confinement. Il explique "Nigel Hitter" est l’un des organes vitaux de l'album. Une impulsion nécessaire. Concentré sur la routine quotidienne, la répétition et la façon dont toute tâche ordinaire me paraissait extraordinaire après être rentré d'une tournée. Un monde de percussions et de joie se trouve à l'intérieur."

Shame album "Drunk Tank Pink"
Shame album "Drunk Tank Pink"