Menu
Écouter le direct

Thom Yorke offre une ballade poignante au nouveau polar d’Edward Norton

Publié lepar Ghislain Chantepie
Thom Yorke à Venise en septembre 2018 | Vittorio Zunino Celotto/Getty
Thom Yorke à Venise en septembre 2018 | Vittorio Zunino Celotto/Getty ©Getty

Le frontman de Radiohead vient de mettre en ligne un premier extrait de la BO de « Motherless Brooklyn ».

2019, année Thom Yorke ? Si aucune suite au dernier album en date de Radiohead A Moon Shaped Pool n’a été à ce jour annoncée, son leader emblématique Thom Yorke occupe pour sa part la scène depuis déjà quelques mois. Dans son travail personnel, l’auteur de Creep poursuit ainsi une trajectoire tous azimuts ponctuée au printemps par une jolie incursion dans le répertoire classique, mais surtout par la sortie cet été du magistral ANIMA, clairement le disque le plus ambitieux qu’il ait jamais publié en solo.

Et du côté du grand écran, les choses se précisent encore aujourd’hui pour le musicien anglais. L’an dernier et pour la première fois de sa carrière, Thom Yorke s’était frotté avec brio à la composition d’une bande-originale pour le remake de Suspiria, un classique de l’horreur signé avec panache par le cinéaste italien Dario Argento en 1977. Ayant visiblement pris goût à cet exercice subtil, le voici de retour au profit du prochain film de l’acteur Edward Norton, un polar au casting imposant baptisé Motherless Brooklyn.

Accompagné de Michael Peter « Flea » Balzary, son complice sur l'ancien projet Atoms For Peace mais aussi et surtout bassiste historique des Red Hot Chili Peppers , Yorke dévoile aujourd’hui en guise de premier extrait de ce projet une ballade poignante intitulée Daily Battles. Un titre nostalgique porté par un piano solo et la trompette de Wynston Marsalis (auteur d'une version jazz ci-dessous), alors que la voix plaintive de l’Anglais semble planer tel un spectre enveloppant dans les brumes du pont de Brooklyn.