Menu
Écouter le direct

“Serpentine Prison”, nouveau spleen raffiné de Matt Berninger

Publié lepar Ghislain Chantepie
Matt Berninger avec The National en 2019 à Glasgow (Roberto Ricciuti/Redferns)
Matt Berninger avec The National en 2019 à Glasgow (Roberto Ricciuti/Redferns)

Le frontman de The National vient de mettre en ligne une première ballade extraite de son prochain album solo.

Matt Berninger est un homme pressé. À l’automne dernier, cette figure de l’indie new-yorkais venait à peine de publier le huitième album de son groupe phare The National qu’il offrait déjà de nouvelles compositions à un Cyrano joué à Broadway sous forme de comédie musicale. À bientôt 50 ans, cette grande voix du rock alternatif poursuivait du reste en parallèle un tout autre objectif : sortir, enfin, son tout premier disque en solo.

Alors que ce projet produit par le pilier de Stax Booker T. Jones avait été officialisé par le chanteur il y a quelques semaines sur les réseaux sociaux, aucun morceau n’avait encore filtré jusqu’à aujourd’hui. Berninger vient ainsi de mettre en ligne le tout premier extrait de ce nouveau long-format attendu le 2 octobre prochain chez Concord. Empruntant son titre à celui de l'album, Serpentine Prison ne choquera pas les fans de The National, familiers de la veine mélancolique qui a fait leur succès depuis un bon quart de siècle.

Pétri d’un spleen raffiné, ce nouveau morceau prend ainsi appui sur une guitare mélancolique et la voix toujours gravée par l’émotion du ténébreux Matt Berninger. Une ballade simple et tendre, même si ses mots sont souvent durs, et qui s’offre aussi un peu de grandeur au travers de cuivres élégants et d’un harmonica nostalgique. À suivre.