Menu
Écouter le direct

Von Pourquery au zénith avec "All the love", le tube sensuel de l'hiver

Publié lepar Catherine Carette
Von Pourquery - Photo de Flavien Prioreau
Von Pourquery - Photo de Flavien Prioreau

Avec ce premier clip à découvrir en avant-première, Thomas le bienheureux clame son amour solaire pour la vie. Un avant-goût de son EP prévu en mai.

On aime Thomas de Pourquery, puissant saxophoniste et chanteur qui illumine le jazz hexagonal avec son grandiose Supersonic. Couronné de deux Victoires de la Musique, il collectionne les belles expériences, au sein du Mégaoctet, de l'ONJ, aux côtés de Jeanne Added, Babx, André Minvielle, Oxmo Puccino, Metronomy... Ce généreux trublion épicurien nous offre la primeur du tout premier single de son nouveau projet "Von Pourquery" où il s'ouvre avec bonheur à la pop. 

C'est une invitation, un encouragement à aimer absolument, à donner, à se donner à l'autre. La chanson invoque la lumière dans chacune de nos vies.

On découvre le titre All the love et son clip signé Darkovitch, spécialisé dans la réalisation des clips de rap ( Sefuy, Mokobe, Canardo ...) avec notamment la participation du jeune rappeur James The Prophet et de la danseuse Marie Kovacs : 

"C'est une chanson légère pour boire des spritz et rouler des pelles", nous dit en riant Thomas de Pourquery que l'on cueille au retour d'une virée à New-York avec Supersonic pour le Winter Jazz Festival. Dans ce clip qui semble se jouer des fantasmes masculins et de ceux du pouvoir de l'argent, "il y a le côté West Coast et Los Angeles dans le son", précise t-il. " Il fait chaud, on est ensemble, on fait la fête. On s'amuse avec les codes notamment des clips de rap, sans que ce soit une parodie. Je voulais que ce soit léger. Et je reste moi-même car c'est ce que je fais dans la vie, m'amuser avec les codes". 

Travaillant sur le morceau avec le célèbre DJ Vladimir Cauchemar et Benjamin Lebeau (The Shoes, Clara Luciani…) qui produit la chanson, ils se sont dit : "ça serait génial d'inviter un rappeur à ce moment là du morceau. Et Vladimir nous a présenté ce très jeune et extraordinaire rappeur franco-américain James The Prophet. Von Pourquery a souhaité aussi convoquer le talent de l'amie Marie Kovacs, spécialiste de Pole Dance, dont on découvre le visage serein sous le love shampoo. 

C'est une invitation, un encouragement à aimer absolument, à donner, à se donner à l'autre. On vit une époque cruciale où il est fondamental qu'on soit aimants dans tous les sens du terme. "All the love of the world", ça peut paraître mégalo mais c'est tout simplement méga love. 

Von Pourquery - Photo de Flavien Prioreau

Au travers de ce projet qu'il mène avec ses plus vieux frères de musique, le bassiste Sylvain Daniel et le batteur David Aknin, tous deux aux chœurs, Von Pourquery livre des chansons plus personnelles, écrites et travaillées depuis maintenant plusieurs années. Un deuxième single devrait sortir en mars et l'EP de cinq titres paraîtra en mai prochain "et je pense qu'il y aura des remix", précise t-il.  

En concert :

Le 1er février - Festival Allotropiques - Joué les Tours (37)
Le 7 février à Mélanges improbables - Langres (52)
Le 11 mars - Mars en Braconne -Théâtre Jean Ferrat à Ruelle sur Touvre (16)
Le 19 mars - Marguerite de Navarre - Alençon (61)
Le 20 mars - L'Avant Scène - Trélazé (49)
Le 25 avril - La Cave à Musique - Macon (71)
Le 27 mai - Café de la Danse - Paris (75)