Menu
Écouter le direct

Isabel Sörling dévoile ses "peintures de guerre"

Publié lepar Catherine Carette
Isabel Sörling - Photo de Viktor Freidlitz
Isabel Sörling - Photo de Viktor Freidlitz

En attente de la sortie de son opus en mai, la chanteuse suédoise se met à nu dans le silence du confinement.

En février dernier, nous avions le plaisir de vous offrir la primeur du clip de Sticks and Branches, extrait de Mareld, le nouvel album d’Isabel Sörling qui devait être publié le 27 mars. A cette date, la chanteuse sortait Cultures, un deuxième titre dont elle vient tout juste de réaliser le clip, seule dans son appartement. Comme pour conjurer le sort, elle couvre son visage et son corps de couleurs terre et sang.

Ce morceau a été écrit à l'époque de la montée du mouvement d'extrême droite en Suède et en  Europe. C'est une chanson sur l'injustice et l'espoir que l'humanité puisse apprendre à accepter et à rester ouverte d'esprit à toutes nos cultures riches et diverses.

Isabel Sörling aime les expérimentations en tous genres, que ce soit en solo ou via ses différents projets de groupe. Pour ce nouvel opus, elle puise son inspiration dans de vieux enregistrements de musiques traditionnelles africaines et y mêle la froideur des terres suédoises. La musique fourmille d’inventions sonores et son chant incantatoire, tel un rituel qui honore la nature, résonne au plus profond de l'âme. Une chose est sûre, avec elle on peut s'évader un instant.