Menu
Écouter le direct

Pop et langueur pour l'ovni Jerry Paper

Publié lepar Ghislain Chantepie
Lucas Nathan aka Jerry Paper | Monika Mogi
Lucas Nathan aka Jerry Paper | Monika Mogi ©Autre

Le chanteur californien sort cette semaine son nouvel album « Like A Baby », un extrait inédit à découvrir ici.

Lucas Nathan est un drôle de bonhomme. Un peu dandy, un peu nerd, un peu freak, ce natif de Los Angeles a durant son adolescence fréquenté des scientologues et des mormons qui l'ont convaincu à l'époque du caractère irrésistible de l'expérience sensorielle. Mais comme Lucas n'était pas franchement tenté par la rigueur religieuse, il s'est plutôt tourné vers la musique et a créé son personnage Jerry Paper pour faire passer aux gens son regard sur le monde et son mantra existentialiste.

Si l'on ne suivra pas forcément Nathan jusqu'au bout de sa philosophie parfois nébuleuse, force est de constater que le jeune trentenaire connaît son affaire pour marier l'acoustique et l'électronique, un talent qu'il cultive aujourd'hui dans une forme de pop synthétique assez charmante. Fraîchement signé sur le label Stones Throw, Jerry Paper sort cette semaine Like A Baby, un nouveau disque bien produit par Matthew Tavares de BadBadBadNotGood. Et au fil de ces 13 nouveaux titres, au milieu de jolies bizarreries, on trouve du jazz, des airs de bossa, et surtout un groove vocal plein de nonchalance et d'ironie qui n'est pas sans rappeler celui de Katerine chez nous.

"Like A Baby", nouvel album de Jerry Paper, est sorti le 12 octobre sur le label Stones Throw.