Menu
Écouter le direct

Mort de Sylvain Sylvain, guitariste des New York Dolls

Publié lepar Ghislain Chantepie
Sylvain Sylvain et David Johansen des New York Dolls à Londres en 2010 (Barney Britton/Redferns)
Sylvain Sylvain et David Johansen des New York Dolls à Londres en 2010 (Barney Britton/Redferns) ©Getty

L’iconique punk new-yorkais s’est éteint des suites d’un cancer à l’âge de 69 ans.

La triste nouvelle est tombée dans la nuit par le biais de sa page Facebook : Sylvain Sylvain, ancien guitariste des New York Dolls s’est éteint ce mercredi à 69 ans des suites d’un cancer contre lequel il luttait depuis deux ans. Cette annonce a été accompagnée d'un hommage de son ami Lenny Kaye, l'un des fidèles musiciens de Patti Smith :

Né au Caire en 1951 sous le nom de Sylvain Mizrahi, sa famille avait quitté l’Egypte pour la France pour fuir l’antisémitisme, avant de rejoindre définitivement New York. C’est dans le quartier du Queens que grandit Sylvain Sylvain et où il rencontra au tournant des années 70 son complice et futur batteur des Dolls Billy Murcia. 

Peu après, il rejoignit en qualité de guitariste rythmique ce jeune groupe formé par David Johansen et le légendaire John Genzale aka Johnny Thunders. Il lui offrit également son nom de baptême en empruntant alors celui de l’hôpital New York Doll situé alors sur l’avenue Lexington. 

Mélange de glam, d’outrance, et d’une énergie live saisissante, les New York Dolls connurent une carrière éclair au début des années 70  et qui préfigura en partie le succès de la vague punk de la fin de la décennie. Après l’échec commercial en 1974 de leur second album Too Much Too Soon et le split du groupe un an plus tard, Sylvain Sylvain tenta l’aventure en solo et entama une carrière qui le maintint actif dans la scène punk-rock jusqu’à la fin des années 90.

Au milieu des années 2000 et dans le sillage de plusieurs reformations de groupes de cette époque, le guitariste retrouva sur scène les membres survivants des New York Dolls pour une nouvelle série de concerts. Avec le chanteur David Johansen, ils sortirent ainsi en 2011 un cinquième et ultime album du groupe intitulé Dancing Backward in High Heels avant la dissolution finale du groupe.