Menu
Écouter le direct

Les reflets nu-soul d’Agnes Obel

Publié lepar Ghislain Chantepie

La chanteuse danoise revient cette semaine avec un clip translucide avant un troisième album à l’automne.

C’est une part d’elle-même que livre Agnès Obel avec Familiar, un titre dévoilé sous forme de vidéo translucide. Premier extrait de la suite d’Aventine, ce morceau haut de gamme annonce peut-être la couleur d’un changement de braquet pour la chanteuse danoise. Si les fondamentaux de sa musique (voix éthérée, piano délicat) demeurent, les chœurs déformés et les arrangements vocaux donnent à ce nouveau titre des airs de neo-soul tendance James Blake tout à fait contemporains.

Réalisé par son compagnon Alex Bruel Flagstad, le clip est une vision glacée de la pianiste, pétri d’une esthétique humanoïde pleine de pupilles et de cités vues du ciel et qui rappelle grandement les mirages de Blade Runner. Obel y joue avec ses propres reflets, qui se conjuguent au diapason des échos de sa propre voix.

Aucune information en revanche n'est encore disponible sur le nouvel album, actuellement sans titre ni date de sortie précise. Wait & See.

Agne Obel 645
Agne Obel 645 ©Radio France
À LIRE AUSSI
 © DR