Menu
Écouter le direct

Un tour de Grand huit avec Chassol

Publié lepar Ghislain Chantepie
Chassol version petit plaisantin | Flavien Prioreau
Chassol version petit plaisantin | Flavien Prioreau

Le pianiste touche-à-tout dévoile un clip vivifiant avant la sortie de son nouvel album « Ludi ».

Et si le temps fut la seule chose qui manquait vraiment à Christophe Chassol ? Pianiste, chef d’orchestre, ethnomusicologue, ou encore chroniqueur radio, l’agenda du jeune quadra martiniquais s’est tellement garni ces dernières années qu’on pouvait douter de sa faculté à donner une suite aux explorations sonores entêtantes de son dernier album Big Sun, déjà vieux de cinq ans. 

Hasard, vertige, masque et compétition : tels sont pourtant les thèmes que le compositeur a choisi d’explorer dans son nouveau long-format intitulé Ludi et annoncé pour le 6 mars prochain chez sa fidèle crèmerie Tricatel. Le label de Bertrand Burgalat a toutes les raisons d’être fier de compter parmi les siens cet artiste à la passion contagieuse et qui, de nouveau, dépasse ici le format disque au profit d’une virée sensorielle où l’image et la musique ne font qu’unes.

De vertige, il en est bel et bien question avec Rollercoaster Pt.1 & 2, le troisième et ultime extrait dévoilé sous forme de clip par Chassol avant la sortie de son nouvel album. Un titre à l’expérimentation irrésistible, qui s’ouvre telle une messe hallucinatoire avec Alice Lewis, Thomas de Pourquery et Alice Orpheus fusionnant ici en un orgue picaresque. 

Mais un titre qui prend aussi bientôt la forme d’une virée juvénile sur des montagnes russes tokyoïtes, un parc à thèmes noyé dans l’azur où Chassol a choisi de rythmer à fond la caisse cette farandole pianistique. Difficile, en effet, de résister à ce tour de Grand Huit vivifiant qui ne présage que du bon pour la suite de ses aventures. Vous avez votre ticket ?