Menu
Écouter le direct

« Posse », la nouvelle dream team de Metronomy

Publié lepar Ghislain Chantepie
Joseph Mount et ses nouveaux amis | Because Music
Joseph Mount et ses nouveaux amis | Because Music

Joseph Mount réunit quelques jeunes pousses de la scène pop anglaise sur un nouvel EP spontané, à découvrir en écoute intégrale.

L’heure n’est plus seulement à la nostalgie pour Metronomy. Au printemps dernier, le groupe de Joseph Mount avait jeté son œil dans le rétro en célébrant les dix ans de son meilleur disque avec une réédition garnie de six titres inédits. Cet anniversaire de The English Riviera, leur éclatant troisième album, renvoyait la formation anglaise à son âge d’or du tournant des années 2010 alors même que son dernier album en date publié deux ans auparavant, Metronomy Forever, semblait lui-même célébrer cette époque en proclamant un tel titre anthologique.

Un vent de fraîcheur souffle donc bel et bien aujourd’hui sur la formation anglaise avec l’annonce d’un projet surprise baptisé Posse, et qui prend la forme d’une poignée de titres enregistrés avec une nouvelle vague de musiciens britanniques. S’il n’y a rien de révolutionnaire dans cette idée de réunir une sélection d’artistes au sein d’un même disque – ses compatriotes Damon Albarn ou encore Richard Russell s’en s’ont fait une spécialité –, il s’agit tout de même ici d’une rupture pour le cérébral Joseph Mount qui tient d’une main ferme la trajectoire musicale de son groupe depuis sa fondation. 

Pour regarder vers l’avenir, l’Anglais est donc rentré en studio ces dernières semaines mettre au point ce Posse avec sa nouvelle dream team composée des jeunes Pinty, Biig Piig, Spill Tab, Sorry, Brian Nasty et Folly Group. Des vingtenaires aux influences musicales décloisonnées, et qui poussent la synth-pop de Metronomy dans un cocktail assez rafraichissant. Du hip-hop clubbé d'un Half An Inch aux sombres profondeurs noise du titre Monday, en passant par la dream-pop vintage de l’éthéré 405, les bonnes idées ne manquent ainsi pas sur ce nouvel EP spontané. Tout n’est certes pas parfait, et sonne parfois même étonnamment old-school, mais cette nouvelle inspiration pourrait bien être l’étincelle qui manquait aux futurs projets de Metronomy. À suivre.