Menu
Écouter le direct

À Glastonbury, Thom Yorke et Jonny Greenwood dévoilent The Smile

Publié lepar Ghislain Chantepie
Thom Yorke et Jonny Greenwood au Palais Omnisports de Bercy en octobre 2012 (Paris). (David Wolff - Patrick/WireImage)
Thom Yorke et Jonny Greenwood au Palais Omnisports de Bercy en octobre 2012 (Paris). (David Wolff - Patrick/WireImage) ©Getty

Les deux Radiohead accompagnés du batteur Tom Skinner ont créé la surprise avec leur nouveau groupe lors de l’édition virtuelle du fameux festival anglais.

Certes, l’édition 2021 du Glastonbury Festival ne sera pas celle d’un retour des foules sur le site mythique de Pilton dans l’ouest de l’Angleterre. Pandémie oblige, les organisateurs ont jeté l’éponge cette année encore devant l’impossibilité d’accueillir des centaines de milliers de personnes dans des conditions sanitaires dignes de ce nom. Pour autant, et contrairement à l’an dernier, une édition sans public a bien eu lieu le weekend dernier à Glastonbury même, invitant sous une immense tente une programmation britannique à sa mesure avec Coldplay, Damon Albarn, Jorja Smith ou encore Michael Kiwanuka se succédant sur une même scène.

La grosse surprise de cette soirée de cinq heures, retransmise sous la forme d’un livestream payant, fut pourtant la découverte en live de The Smile, le nouveau groupe concocté par les éminents Thom Yorke et Jonny Greenwood. Accompagnés du batteur de jazz Tom Skinner (Sons of Kemet notamment) et de leur fidèle complice Nigel Godrich , les deux Radiohead ont démarré leur set avec un titre oublié de leur groupe historique avant d’enchainer sur sept nouvelles compositions électriques où les guitares se sont taillées la part du lion.

Un rock noise, cérébral et parfois féroce qui évoque avec insistance, d’après les images partagées sur les réseaux sociaux, certaines productions du groupe d’Oxford datant du début des années 2000. Tirant, d’après certaines sources, leur nom de baptême d’un texte du grand poète Ted Hughes, les trois de The Smile n’ont à ce stade rien annoncé pour la suite même si on peut déjà les suivre sur les réseaux sociaux... et que même le compte officiel de Radiohead a annoncé le lancement de ce mystérieux projet. Wait and see?