Menu
Écouter le direct

Warp réédite 2 albums de Gravenhurst

Publié lepar Cédric Lalanne
 © DR
© DR ©Radio France

Le 4 décembre dernier, le label Warp annonçait la disparition brutale du guitariste-chanteur Nick Talbot, alias Gravenhurst.

Le songwriter anglais Gravenhurst devait passer en France en janvier pour une tournée dédiée à son album *Flashlight Seasons * de 2004, réédité pour les dix ans de sa parution sur le label Warp. Nous apprenions au début du mois sa disparition à l’âge de 37 ans. Il laisse derrière lui une superbe discographie d’un folk minimal, sombre et torturé mais pourtant tellement sensible et émouvant.

La double réédition de Flashlight Seasons  et Black Holes In The Sand  aurait dû être une bonne nouvelle. La ré-écoute de ces deux albums, agrémentée d’une compilation de raretés et d’inédits intitulée *Lost Songs 2000-2004, * prend une tonalité bien sinistre.

Un des titres inédits de Gravenhurst, "The Citizen", en écoute :

Il y a quelques semaines, on pouvait également découvrir en ligne, dans un mini-documentaire, les réflexions de Nick Talbot sur la ville de Bristol. Le chanteur y expose sa relation avec la cité anglaise qu’il a découverte comme étudiant et dans laquelle il a choisi de résider. Flashlights & Black Holes: Gravenhurst's Bristol  de Nathan Gibson est, de fait, un des derniers témoignages du songwriter, à découvrir en version originale :

Le coffret des 3 CD réédités par Warp (Flashlight Seasons, *Black Holes In The Sand * et* Lost Songs 2000-2004) * est déjà disponible. Un bel hommage posthume à cet auteur-compositeur discret à la voix fragile et à la sensibilité à fleur de peau, trop peut-être.

embed.spotify.com 

 © Warp
© Warp ©Radio France