Menu
Écouter le direct

« Vacancy », nouvel inédit électrique de Neil Young

Publié lepar Ghislain Chantepie
Neil Young à Milan en juillet 2018 (Sergione Infuso/Corbis)
Neil Young à Milan en juillet 2018 (Sergione Infuso/Corbis) ©Getty

L’icône folk vient de mettre en ligne un second extrait de son album fantôme vieux de 45 ans et dont la sortie est attendue cette semaine.

2020, année Neil Young ? Épidémie oblige, il faudra certes encore attendre quelque temps avant de voir sur scène l’icône folk en chair et en os aux côtés de son groupe culte Crazy Horse. Mais depuis sa demeure nichée au fin fond du Colorado, l’activiste canadien (et désormais également américain) n’a pas dit son dernier mot et, à distance, n’a cessé de réagir et d’offrir sa propre réponse à la crise sanitaire qui touche encore durement son pays.

Dès le mois de mars, Neil Young lançait ainsi ses Fireside Sessions, de petits concerts tournés au coin du feu avec sa femme Daryl Hannah, accessibles en streaming depuis sa caverne d’Ali Baba en ligne NYA. En avril, c’était l’un des titres les plus militants de son dernier album Colorado que le chanteur choisissait également d’actualiser en publiant une nouvelle vidéo inspirée de l’actualité mondiale.

Il y a un mois jour pour jour enfin, Neil Young commençait à tenir une vieille promesse en levant le voile sur son légendaire album fantôme enregistré au milieu des années 70 mais jamais publié depuis lors. « Un peu trop personnel » balayait à l’époque le chanteur dans une interview au magazine Rolling Stone avant d’annoncer finalement - près de 45 ans plus tard - la sortie de ce disque inédit pour le mois de juin. Un « maillon manquant » selon lui, qui serait le lien caché entre ses albums Harvest, Comes A Time, Old Ways et Harvest Moon.

Après la douceur et l’optimisme nostalgique de Try, premier extrait dévoilé le mois dernier, c’est au tour de Vacancy d’être aujourd’hui mis en ligne par l’icône folk à quelques jours de la sortie de Homegrown. Second titre parmi les douze qui composent cet album fantôme à être publié, Vacancy a été enregistré en avril 1975 dans le ranch de Neil Young près de Redwood City d’après la notice de son site NYA. Une love-song de quatre minutes, bien plus électrique que la précédente, et qui fait la part belle à la guitare piquante et à l’harmonica du songwriter, accompagné ce jour-là par Ben Keith en lap steel, Tim Drummond à la basse, Karl T. Himmel à la batterie, et Stan Szelest au piano électrique Wurlitzer