Menu
Écouter le direct

Le nouveau voyage indie folk de Solaris Great Confusion

Publié lepar Catherine Carette
Stephan Nieser - Photo de Christophe Urbain
Stephan Nieser - Photo de Christophe Urbain

Le groupe d’alt-country nous attire avec son nouvel album "Untried Ways" dans la délicate mélancolie de ses ballades bucoliques.

L’Alsacien Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion, ex-guitariste de Buggy ou Original Folks, poursuit sa route en compagnie de la violoncelliste Elise Humbert, l’accordéoniste Yves Béraud, le guitariste Aurel Troesch, la batteur Jérôme Spieldenner, le bassiste Foes Von Ameisedorf et Jacques Speyser aux chœurs. Après une tournée de deux ans avec leur premier album Some are Flies, sorti fin septembre 2016, ils nous prennent par la main pour un traverser les grands espaces américains. Huit compositions du leader, d’une tranquillité apaisante et une reprise du « The Age of Self » de Robert Wyatt. 

Inspiré par Fred Neil, Jim O’Rourke, Tim Hardin, Cass Mc Combs, Howe Gelb, ou encore Bill Callahan, Stephan Nieser est aussi sensible à la poésie de Leonard Cohen ou aux textes de Jacques Brel. Comme précisé dans un communiqué, l’écriture de cet album pourrait faire écho à cette citation d’Henri Matisse : 

Ce que je rêve, c’est un art d’équilibre, de pureté, de tranquillité, sans sujet inquiétant ou préoccupant qui soit, () un lénifiant, un calmant cérébral, quelque chose d’analogue à un bon fauteuil qui () délasse des fatigues physiques.

Bienvenue dans l'atmosphère folk des années 60 avec une pointe de psychédélisme et une sincérité qui fait chaud au cœur.

"Untried Ways" sort le 23 octobre 2020 en CD, vinyle et numérique sur le label Mediapop Records