Menu
Écouter le direct

"Here I Am And There You Are", la pop folk contemplative de Jono McCleery

Publié lepar Guillaume Schnee
Jono McCleery / Photo Marcela Nagel
Jono McCleery / Photo Marcela Nagel

Deux ans après "Seeds Of A Dandelion", le songwriter londonien revient avec une nouvelle collection de balades somptueuses mêlant songes existentiels et douceur mélodique.

Une belle histoire pour cet artiste sourd de naissance qui n'a acquis l’audition qu’à l’âge de 5 ans et commencé à jouer de la guitare à 18 ans. Jono McCleery a construit son univers si particulier dans les clubs londoniens puis au sein du projet The One Taste Collective aux côtés d’artistes tels que Little Dragon, Jamie Woon, Nick Mulvey, Portico Quartet et Kate Tempest. 

Après avoir produit son premier album intitulé Darkest Light, le songwriter a fait les premières parties de Gil-Scot Heron, Bonobo ou Fink avant de sortir deux sommets de pop folk contemplative There Is en 2011 et Pagodes en 2015. Aujourd'hui il présente son dernier long-format, onze ballades aussi délicates que magnifiques réunies sous le titre de Here I Am And There You Are, un hommage au musicien de jazz afro-américain Terry Callier, auteur du chef d'œuvre The New Folk Sound.

Jono McCleery décrit sa musique comme "quelque chose qui est en constante évolution, s’inspire d’une large gamme d'influences, et cherche à se connecter émotionnellement". De sa voix soul délicate, l'artiste nous invite à l'introspection et à vivre le moment présent alternant la beauté délicate de ses mélodies guitare-voix à l'énergie subtile de productions éclectiques. La poésie musicale de Jono McCleery est comme en suspension, un songe rassurant où viennent flotter des arrangements classieux de cordes ou de volutes électroniques s'engageant de façon éphémère vers des orages tumultueux. L'album est un jeu d'ombre et de lumière, un voyage apaisant entre mélancolie et optimisme.

Jono McCleery / Photo Marcela Nagel
Jono McCleery / Photo Marcela Nagel

L'album "Here I Am And There You Are" est sorti le 20 novembre 2020 sur Ninety Days Records.