Menu
Écouter le direct

"Fonkèr", la douceur poétique métisse de Bonbon Vodou

Publié lepar Guillaume Schnee
Bonbon Vodou - Photo Fabien Tijou
Bonbon Vodou - Photo Fabien Tijou

Oriane Lacaille et JereM dévoilent en session live un nouveau titre de leur album "Cimetière Créole", un poème de Barbara Robert chanté délicatement sur un air de maloya universel.

En ces temps anxiogènes, la poésie enchanteresse de Bonbon Vodou est comme une ode à la vie, où la gravité est vite balayée par l'humour, la beauté mélodique et les rythmes dansants du duo. Quatre ans après leur premier album African Discount, la chanteuse-percussionniste Oriane Lacaille et le guitariste-chanteur JereM Boucris nous offrent une nouvelle collection de ballades en forme de songes voyageurs chantés en français ou en créole et réunis sous le titre de Cimetière créole. 

Avant la sortie de ce deuxième album, le 10 septembre sur le label Heavenly Sweetness, Bonbon Vodou partage en vidéo une session live magnifique de fonkèr, un titre écrit par la poète et dramaturge réunionnaise Barbara Robert. C'est un hymne à la créolité riche et multiple, à la fois intime et universel.

Parfait écrin pour la grâce vocale du duo seulement enrichie par la guitare au corps de bidon d’huile de JereM, cette session live filmée dans la nature par Nathan Houée témoigne de l'intensité organique et mélodique de la musique de Bonbon Vodou. Sur l'album Cimetière créole, Fonkèr est aussi sublimé par la voix du grand Danyèl Waro, figure tutélaire pour le tandem mais aussi par les arrangements d'un autre poète folk nomade, Piers Faccini. « La magie a opéré comme rarement. La voix de Danyèl Waro, enregistrée à la Réunion, a résonné de manière quasi mystique dans notre home-studio. Nous en avons pleuré. Puis l’arrangement en orfèvre de Piers Faccini qui a fait de ce morceau un Maloya arabo-andalou nous a bouleversé. C’est une chance rare d’entendre un de ces airs transmuté par de tels talents » confie JereM.

Bonbon Vodou - ""Fonkèr"
Bonbon Vodou - ""Fonkèr"

Caisse en fer blanc et charley en sac plastique, sur sa batterie en exemplaire unique Oriane Lacaille développe ses rythmiques délicates ou endiablées tandis que le guitariste et joueur de ukulélé JereM sculpte ses mélodies d'ailleurs. Cette poésie rêveuse et joyeuse se pare de rythmes métisses, créoles, caribéens ou africains. La musicalité des mots se mêle aux rythmes kayamb du séga et du maloya. 

Bonbon Vodou aime l'épure mais nous propose une musique du coeur aux arrangements cousus d'or enrichis par la présence d'invités comme l'accordéoniste René Lacaille, le père d’Orian, ou les membre de Sages comme des Sauvages dont le dernier album Luxe Misère a été enregistré en partie sur l'île de la Réunion où se trouve ce cimetière marin de la baie de Saint Paul aux carrés de tombes plantées de Fleurs multicolores. Un lieu propice à l'imaginaire qui a inspiré ce nouveau voyage enchanteur dont on peut aussi écouter le titre De colère :

Bonbon Vodou est en concert le 1er octobre au Café de la Danse à Paris.
Retrouvez toutes les dates de concert du duo ▶