Menu
Écouter le direct

"Fai Sautar", la folle aventure polyphonique et rythmique de San Salvador

Publié lepar Guillaume Schnee
San Salvador / Photo Kristof Guez
San Salvador / Photo Kristof Guez

Après avoir enflammé les festivals européens avec son folk tellurique et hypnotique le collectif sort, en janvier, son premier album "La Grande Folie" qu'il annonce avec un clip fantasque et haletant.

Annoncé comme un « chœur populaire du Massif Central », l'ensemble San Salvador créait la surprise en plongeant les jeunes festivaliers des Trans Musicales 2019 dans une transe fraternelle et extatique que l'on pensait réservée aux grands rendez-vous électroniques rennais. Les six musiciens et chanteurs renouaient alors avec la ferveur populaire de ces chants en Occitan sortis du fond des âges, transmis oralement et sans cesses réinventés. 

"Historiquement, ce sont des musiques faites pour accompagner la danse ou le travail. D’où leur caractère cyclique, leur insistance, leur ritualité, leur goût pour la répétition" explique Gabriel Durif, le compositeur et arrangeur de ce sextuor inclassable qui sortira son premier album, La Grande Folie, le 22 janvier sur le label Pagans.

Le collectif est né à Saint-Salvadour, un village du cœur de la Corrèze où Olivier Durif a transmis à ses enfants Eva et Gabriel, sa passion pour ces chants populaires qu'il avait collectés dans les années 70 auprès des personnes âgées de ce territoire rural. Les deux membres de San Salvador et leurs complices Thibault Chaumeil, Laure et Sylvestre Nonique Desvergnes et Marion Lherbeil perpétuent et modernisent aujourd'hui l’énergie brute et la poésie de cet héritage. 

Avec ses orchestrations savantes et résolument contemporaines, les voix tels des instruments résonnent à l'unisson de la puissance rythmique des claquements de main, des toms, de la caisse claire ou du tambourin. Le traditionnel devient alors rock, prend des allures punk, qu'importe la magie est là, chaleureuse et irréelle comme sur ce premier titre libérateur Fai Sautar. Une chanson que l'on peut traduire par "faire sauter, démolir" et illustré par un clip fantasque où les six artistes créatifs mettent en scène leurs aventures dans un film sans âge.

Chanson explosive. Temps incertains. Hystérie collective de tout et de rien ! Sensation d'enfermement, de suffocation presque. Bientôt les barreaux céderont … (Gabriel Durif)

San Salvador sera en concert le 28 janvier au 360 Paris Music Factory à Paris.

San Salvador album "La Grande Folie"
San Salvador album "La Grande Folie"
à réécouter
Gystere / Photo Benjamin Marius Petit