Menu
Écouter le direct

Le projet solo plein de grâce de Maple Glider

Publié lepar Catherine Carette
Maple Glider - ©Bridgette Winten
Maple Glider - ©Bridgette Winten

La jeune chanteuse et compositrice australienne dévoile “To Enjoy is the Only Thing”, une indie-folk intime, délicate et aérienne, contant ses voyages, ses relations amoureuses et ses souvenirs d’enfance.

Après Seavera, son duo avec Daniel Pinkerton, Tori Zietsch quitta Melbourne, s’installe à Brighton et commence à travailler en solo sous le nom de Maple Glider. L’histoire de son nouvel album To Enjoy is the Only Thing débute fin 2018 lorsque la jeune femme et son compagnon, en voyage en Inde, décident de poursuivre leur voyage un temps chacun de leur côté. De retour à Melbourne à la fin 2019, elle recrute Tom Iansek (Big Scary, #1 Dads, The Paper Kites, Hockey Dad) pour produire et enregistrer quelques-uns des morceaux de l'album. 

Swimming, était supposée être une chanson d'amour, explique Maple Glider, "au moment où je l'ai achevée, elle a en quelque sorte prédéterminé une rupture. J'étais en train de découvrir quelques uns des plus beaux endroits où j'avais été, et ne plus me sentir amoureuse était assez déroutant. (...)" :

L'enfance et ses règles, tomber amoureuse, désaimer, voyager ... puis l'attente, l'aliénation et plus encore, voici les thèmes de ce bel album écrit par Maple Glider et portés par sa voix d'ange. Il y est question d'arbres qui scintillent, de " l'obscurité à 16h, la lumière jusqu'à 22h, un sentiment discret, le brouillard perpétuel qui avale la Côte d'Argent, la couleur rouge, cette horrible robe verte, le vin rouge, le sang rouge, les lèvres rouges, (...) la Suisse, le journal de ma mère, le rapport du médecin légiste, le soleil sur mon visage, la fin de l'amour...". La vidéo Good Thing tournée en Super 8 et filmée avec Bridgette Winten, travaille sur la couleur et le contraste,  qu'il s'agisse de lits de ruisseaux luxuriants ou des roseraies du quartier.

Un album d'une douceur incomparable sorti le 25 juin sur Partisan, en partenariat avec le label australien Pieater, et à découvrir en écoute intégrale ci-dessus.