Menu
Écouter le direct

Exclu : le premier album folk-blues de Théo Charaf en écoute

Publié lepar Guillaume Schnee
Théo Charaf / Photo Sarah Fouassier
Théo Charaf / Photo Sarah Fouassier

Dans un premier album acoustique somptueux, le jeune lyonnais se met à nu au gré de ballades hantées inspirées par le blues du Delta et par le folk américain.

Comme Neil Young, Théo Charaf navigue avec aisance entre le folk épuré des grands songwriters et l'énergie du rock, il joue dans un groupe punk. Sa voix grave semble avoir vécu mille vies et vous perce l'âme. Elle semble nous parvenir d'un lointain delta du Mississippi, ou peut-être est-ce celle d'un de ces folksingers voyageurs chantant leurs vies accidentées au gré d'un petit boulot. 

Pourtant l'artiste lyonnais n'a que 27 ans et a commencé à présenter ses ballades acoustiques sur scène, l'an dernier. Transcendé par l'expression spontanée des grands noms du blues, le guitariste autodidacte en a choisi la voie et le jeu en picking pour déclamer ses textes intimes et cathartiques sur son premier album à écouter en avant-première ici :

"Cet album est un recueil de réflexions et d’émotions plutôt nocturnes; de chansons minimalistes dans la forme, qui n’ont pour fonction première que de me délester. Ce n’est ni plus ni moins que ma conception de la résilience, intégralement mise à nue. Bien sûr maintenant, chacun est libre d’y trouver ce qu’il veut."

Aux côtés de ses six compositions originales, Théo Charaf a tenu à rendre hommage à ceux qui l'ont inspiré. Il capture ici la douceur mélancolique d'Oh Sister de Bob Dylan, rejoint par la chanteuse Léna Bessenay. Il en appelle aux esprits du delta blues sur sa reprise puissante de Devil Got My Woman du grand Skip James qu'il honore ensuite avec une version diabolique de Hard Time Killing Floor Blues puis retrouve les grands espaces américains avec une cover délicate et poignante de Waiting Around To Die du chanteur country folk texan Townes Van Zandt.

Le premier album de Théo Charaf sort le 22 janvier sur Wita Records / Dangerhouse Skylab
Le premier album de Théo Charaf sort le 22 janvier sur Wita Records / Dangerhouse Skylab

L'album de Théo Charaf est la deuxième sortie du label éclectique et explorateur Wita Records, crée par deux membres d’Automatic City, Eric Duperray et Emmanuel Mercier. Un jeune label à surveiller de près et qui annonce déjà les productions de The Starphonics, Automatic City, Mr Day, des Dynamics ainsi que des compilations thématiques.