Menu
Écouter le direct

Andrew Bird retrouve Jimbo Mathus sur l'hymne folk "Sweet Oblivion"

Publié lepar Guillaume Schnee
Jimbo Mathus et Andrew Bird / Photo Reuben Cox
Jimbo Mathus et Andrew Bird / Photo Reuben Cox

Le songwiter renoue avec son mentor et vieux complice Jimbo Mathus pour l'album "These 13", un sommet d'americana folk aussi raffiné que populaire.

Après avoir mis en ligne sa série de sessions acoustiques Bird’s Live from the Great Room improvisées dans son salon, le poète folk de l'Illinois sortait en mars dernier l'album My Finest Work Yet. Au cœur de l'été, le violoniste et songwriter Andrew Bird nous gratifiait aussi d'une ballade blues folk hantée nommée Train on Fire et enregistrée pour le nouvel album du groupe de ses débuts, Squirrel Nut Zippers. Des retrouvailles éphémères qui ont conduit Bird à retravailler avec son mentor Jimbo Mathus, leader du groupe et maître du swing revival rural. 

Les deux artistes viennent d'annoncer la sortie de leur nouvelle oeuvre collaborative, These 13, attendue le 5 mars via Thirty Tigers Records. Un sommet d'americana folk annoncé avec la vidéo du titre Sweet Oblivion, une session live magnifique filmée dans la nature californienne où l'on retrouve avec bonheur la complicité de ces deux ardents défenseurs de la musique populaire et folklorique des Etats-Unis :

Jimbo représente sa propre branche de l'arbre musical américain. C’était mon rêve depuis des années de faire ce disque avec lui. Juste de la guitare, du violon et nos voix très différentes. 

Avant d'entamer sa riche carrière en solo avec l'album Weather Systems (2003), le multi-instrumentiste surdoué Andrew Bird s'est fait connaître par sa collaboration avec le groupe Squirrel Nut Zippers. Après avoir contribué à trois de leurs disques entre 1996 et 1998, les dernières collaborations de Bird avec le groupe de swing revival sont apparues sur l'album Bedlam Ballroom en 2000 puis sur Lost Songs Of Doc Souchon sorti cette année. 

Jimbo Mathus et Andrew Bird - Album "These 13"
Jimbo Mathus et Andrew Bird - Album "These 13"