Menu
Écouter le direct

Disquaire Day : 20 nouvelles perles à ne pas manquer

Publié lepar Ghislain Chantepie
Disquaire Day 2021
Disquaire Day 2021

La nouvelle édition du grand barouf du vinyle aura lieu les 12 juin et 17 juillet prochains dans toute la France, tour d'horizon de quelques pépites à découvrir dans les bacs ce jour-là.

Ils nous sont essentiels, et leur ouverture en ces temps troublés l’est effectivement tout autant. Baptisé Record Store Day outre-Atlantique, le Disquaire Day est chaque année en France l'occasion de célébrer nos amis disquaires et labels indépendants. Des organisateurs d'un jour d'une myriade de showcases mais surtout, distributeurs de ces précieuses galettes vinyles, rééditions ou raretés pressées pour l'occasion. Parmi les 240 références qui seront rendues disponibles dans l'Hexagone les 12 juin et 17 juillet prochains (une organisation en deux temps cette année), voici notre sélection non-exhaustive de quelques pépites à ne pas rater ce jour-là :

Toujours bien représentée lors du Disquaire Day, la note bleue se décline cette année autour de grands noms tels qu’Art Blakey et ses Jazz Messengers avec la réédition de leur album Chippin’ In’, l’un des derniers enregistrements du batteur américain avant sa disparition en 1990. Mais aussi un pressage inédit du Sketches of Pains de Miles Davis ou encore du Palo Alto : The Custodian’s Mix de Theolonious Monk qui avait fait sensation lors sa redécouverte l’an dernier. Chez les Français, ne ratez pas non plus cet ECLEKTIK bigarré conçu dans la liberté par le trio Sylvain Luc, André Ceccarelli, et Hadrien Féraud.

Du côté du funk, de la soul et du groove, beaucoup feront la queue avant l’ouverture pour se procurer la première édition vinyle de The Truth, l’un des joyaux sous-estimés de Prince seulement publié en 1998 en accompagnement du triple album Crystal Ball. On ne ratera pas non plus les pépites du label Soul Jazz dans de luxueuses éditions de ses fameuses compilations entre soul, funk, et ska des années 70. Toujours du côté de Kingston, un pressage rare du regretté King Tubby avec The Ring Craft Possepour un album inédit du maitre du dub jamaïquain. 

Le rock, bien sûr, est à l’honneur comme chaque année lors du Disquaire Day. Et les légendes du genre seront encore nombreuses dans les bacs de cette édition 2021 avec un pressage des rares Morisson Hotel Sessions de The Doors, le Live à Boston de 1988 d’Iggy Pop, ou encore une réédition des Hots Rocks de 1971 des Rolling Stones, l’un des best-of les plus populaires du groupe. Ne ratez pas non plus, amateurs de grunge, la ressortie en 12’’ de Alive, premier extrait du premier album de Pearl Jam publié en 1991, et qui se voit augmenté pour l’occasion de trois autres raretés d’époque.

Si les musiques de films ne sont pas absentes de cette édition (la bande originale de La Piscine par Michel Legrand ou encore celle d’Emmanuelle II par Francis Lai), les curiosités ne manquent pas non plus cette année et feront, comme souvent, le sel des fouilles approfondies dans les bacs à disques. Citons ainsi le pressage de l’exceptionnel concert à la cathédrale Notre-Dame de Reims des Allemands de Tangerine Dream en 1974, ou encore la rencontre improbable sur ce Tokugoya enregistré il y a deux ans par le groupe psychédélique japonais Acid Mothers Temple et, toujours côté krautrock, de Guru Guru. 

Enfin, on trouvera encore (mais moins que l’an dernier) quelques petites perles sur les versants du rap et des musiques électroniques. Le second album posthume de feu Notorious B.I.G. est ainsi édité pour la première fois en vinyle, un Biggie Duets : The Final Chapter sorti initialement en 2005 et où l’on retrouve au micro Jay-Z, Missy Elliot, Nas, ou encore Snoop Dogg. Si les fans de la première French Touch pourront peut-être dénicher un maxi du duo Air, c’est plutôt la version 2.0 de ce mouvement qui trouvera des suffrages avec une édition vinyle de la première compilation Ed Rec du label Ed Banger, un témoignage de ces années 2000 frénétiques où Justice, DJ Mehdi et autre SebastiAn triomphaient comme la bande-son des meilleurs clubs. 

N'oubliez pas, enfin, de découvrir également les trois Sessions Unik produites par FIP et l'ADAMI avec parmi d'autres cette année la rencontre entre Train et Bandit Bandit à découvrir d’ores et déjà en vidéo :