Menu
Écouter le direct

"Magnolia Blues" le chant du Sud d'Adia Victoria

Publié lepar Guillaume Schnee
Adia Victoria / Photo Huy Nguyen
Adia Victoria / Photo Huy Nguyen

La chanteuse et guitariste américaine dévoile une ode au folk noir du Sud magnifique, premier extrait de son troisième album "A Southern Gothic".

Installée aujourd'hui à Nashville, Adia Victoria a grandi dans une ville rurale de Caroline du Sud, a vécu un temps à Paris, Brooklyn, Atlanta. Elle a étudié le ballet, le théâtre, écrit de la poésie avant de trouver sa voix dans le blues et la pratique de la guitare acoustique. Aussi à l'aise dans un registre soul que pop, rock ou folk, c'est bien dans ce blues du sud cathartique que la chanteuse trouve l'inspiration. Un blues intime, littéraire et gothique qui resplendit sur le troisième album de l'artiste, A Southern Gothic, sur lequel elle invite Jason Isbell, Margo Price et Matt Berninger de The National, Kyshona Armstrong ou Stone Jack Jones. La chanteuse vient de dévoiler le titre Magnolia Blues, une ode au sud des Etats-Unis poignante sur un air de guitare acoustique accompagné d'un orchestre fantomatique de cordes et de banjo.

"Le magnolia est devenu un symbole intégral de la création de mythes du Sud, du romantisme, de la cause perdue des confédérés et du blanchiment de la mémoire du Sud" explique Adia Victoria avant de rajouter "Magnolia Blues est une reconquête du magnolia, de ce symbole sudiste et des mensonges qu'il a défendus. Comme sur l'album précédent c'est par le prisme féminin que l'artiste nous conte l'histoire du sud des Etats-Unis et de ses démons. "Cette chanson est au centre du récit de la quête furieuse d'une femme noire pour retrouver son chemin vers le Sud à l'ombre de son Magnolia." rajoute-t-elle.

Pendant le processus d'écriture de l'album A Southern Gothic dont une majeure partie s'est faite pendant le confinement, Adia Victoria a longuement écouté les anciens enregistrements de terrain de l'ethnomusicologue Alan Lomax. Elle s'est aussi inspirée de ses lectures d'auteurs comme William Faulkner qui écrivait à propos du sud : "une région imaginaire d'épées, de magnolias et d'oiseaux moqueurs qui n'a peut-être jamais existé"

L'album A Southern Gothic sort le 17 septembre via Canvasback Music.