Menu
Écouter le direct

"Badgers of Wymeswold", l'odyssée pop rock de The Surfing Magazines

Publié lepar FIP.fr
The Surfing Magazines / DR
The Surfing Magazines / DR

Quatre après son premier album, le groupe londonien signe une deuxième œuvre exaltante, nous plongeant dans une luxure de sonorités pop et rock sans âge.

C'est sur les cendres du duo pop de Sheffield Slow Club et d'une partie du combo rock de Leicester The Wave Pictures, que le supergroupe The Surfing Magazines s'est lancé en 2017 avec un premier album, véritable bijou de garage rock, de surf guitares et d'orchestrations pop fastueuses. Un road trip dans l'aventure rock américaine que le guitariste et chanteur David Tattersall, le bassiste Franic Rosycki, le multi-instrumentiste Charles Watson et le batteur Dominic Brider poursuivent avec un deuxième long-format nommé Badgers of Wymeswold et attendu le 22 octobre via Moshi Moshi Records.

Pour cette nouvelle aventure, le turbulent quatuor indé a décidé d'enrichir son univers sonore, naviguant librement sur les vagues successives des musiques populaires américaines, en mêlant généreusement les textures noir surf du garage rock des années 1960 et les harmonies pop de la côte ouest. Sur les 17 titres enivrants de Badgers of Wymeswold, la voix captivante du leader de Wave Pictures est portée par cet amalgame finement orchestré de country, de folk, surf musique, rock'n'roll et de pop sunshine où surgissent des chorus de saxophone, des airs de mariachi, des riffs de blues ou des violons étranges. Une épopée rock enregistrée par le groupe basé à Londres au Ranscomb Studio à Rochester en février de l'année dernière avant le début du premier verrouillage britannique.