Menu
Écouter le direct

Toots and The Maytals partage le titre "Got to Be Tough"

Publié lepar Guillaume Schnee
Toots and The Maytals au New Orleans Jazz & Heritage Festival / Josh Brasted/WireImage via Getty
Toots and The Maytals au New Orleans Jazz & Heritage Festival / Josh Brasted/WireImage via Getty ©Getty

L'icône reggae dévoile un premier titre militant et optimiste annonciateur de son premier album studio en dix ans.

Il est l'une des plus grandes voix jamaïcaines, Frederick « Toots » Hibbert a écrit l'histoire de la musique de l'île et pour beaucoup il est celui à qui l'on doit le terme « reggae », dont l'origine remonte au fameux single Do The Reggay, chanté avec son groupe les Maytals en 1968. Du ska, au rocksteady en passant par le reggae, le soulman de Kingston est l'auteur de titres fondateurs comme 54-46 That's My Number, Monkey Man (qui sera repris par les Specials), Funky Kingston, Pressure Drop (repris par The Clash), Reggae Got Soul, Pass The Pipe... 

Dix ans après son dernier album Flip and Twist, Toots and The Maytals revient le 28 août via Trojan Jamaica avec un nouveau long-format Got to Be Tough dont il dévoile le titre phare, un appel à la raison et à l'espoir en cette nouvelle période de lutte politique.

Cet album est un appel à rester fort lorsque des systèmes corrompus font leur apparition. Il parle des injustices tout en allant vers un meilleur futur.

Parmi les dix titres de l'album, on retrouve une reprise de Three Little Birds, tirée du disque Exodus de Bob Marley sur lequel son fils Ziggy Marley vient poser sa voix. Entre deux concerts Toots and The Maytals nous ont offert ces deux dernières années, une version reggae de la ballade de Fleetwood Mac Man of the World, pour la compilation Trojan Jamaica Red, Gold, Green et Blue, ainsi qu'une nouvelle version de Take Me Home, Country Roads de John Denver ainsi que le morceau inédit A Song Call Marley gravé à l'occasion du 50e anniversaire de leur chanson culte Do the Reggay.