Menu
Écouter le direct

La danse spirituelle de Inna de Yard & Stéphane Deheselle

Publié lepar Guillaume Schnee

Le danseur et chorégraphe Stéphane Deheselle a improvisé une danse contemporaine en symbiose avec la musique du collectif reggae.

En 2004, le label Makasound, devenu Chapter Two Records, avait initié la collection Inna de Yard avec quelques-uns des grands noms reggae des seventies comme Ken Boothe, Winston McAnuff, Cedric "Congo" Myton, Kiddus I, le trio vocal The Viceroys, Lloyd Parks, Earl Chinna Smith... L'idée était alors un retour aux sources du reggae, à l’âme de la Jamaïque en enregistrant les musiciens et chanteurs rastas en acoustique et en extérieur, en référence à ces yards et backyards, les arrière-cours et les jardins de Kingston où s'est développé le reggae .

Extrait de l'album The Soul of Jamaica réédité l'an dernier, le titre Stone est une reprise de Winston McAnuff par Derajah, chanteur jamaïcain avec un timbre de voix alternant pureté dans les aigus et puissance dans les basses. Un titre qui a inspiré le danseur et chorégraphe Stéphane Deheselle, champion du monde de danse expérimentale, en parfaite symbiose avec les vibrations spirituelles de Stone et un somptueux coucher de soleil d'une côte bretonne. Un instant de grâce filmé par le jeune réalisateur Nico de Pouldou.

Inna de Yard © Bernard Benant
Inna de Yard © Bernard Benant ©Autre

Toutes les vidéos de Inna de Yard sont à voir ici ▶