Menu
Écouter le direct

Metronomy annonce un nouvel album avec un clip haut en couleurs

Publié lepar Ghislain Chantepie
Bonne journée avec Metronomy | credit : Alex Lambert
Bonne journée avec Metronomy | credit : Alex Lambert

Le groupe de Joseph Mount vient de mettre en ligne "It’s Good to Be Back", premier extrait d’un nouveau disque attendu en février prochain.

Metronomy en veut encore. Alors que la nostalgie semblait déjà planer depuis quelques temps sur le groupe de Joseph Mount, ce dernier avait jeté un œil dans le rétro au printemps dernier en célébrant les dix ans de son meilleur disque avec une réédition garnie de six titres inédits. Cet anniversaire de The English Riviera, leur éclatant troisième album, renvoyait la formation anglaise à son âge d’or du tournant des années 2010 alors même que son dernier album en date publié deux ans auparavant, Metronomy Forever, semblait lui-même célébrer cette époque déjà lointaine en proclamant un tel titre anthologique.

Il a quelques semaines à peine, un vent de fraîcheur avait pourtant semblé souffler avec la sortie surprise de Posse, un EP spontané où Mount réunissait quelques jeunes pousses de la scène pop anglaise. Une nouvelle direction pour le cerveau musical de Metronomy, à l’aune de presque vingt années à la tête de sa formation à succès ? Que nenni, puisque l’annonce aujourd’hui d’un nouvel album studio de ce groupe générationnel, composé ces derniers mois, sera de nature à rassurer tous les fans inquiétés par ce soudain side-project en solo.

En guise de hors d’œuvre à ce Small World dont la sortie est programmée le 18 février prochain, Metronomy a d’ores et déjà mis en ligne un premier extrait qui s’appuie sur ses plus fidèles fondamentaux. Pétri de synth-pop optimiste et sans anicroche, It’s Good to Be Back célèbre avec ironie un monde franchement répétitif au fil d’un clip haut en couleur. Un hommage joyeux et explicite au classique Un jour sans fin où Bill Murray se voit condamné à revivre sans cesse la même journée, et dont vous pourriez bien être finalement au centre du dénouement...