Menu
Écouter le direct

"I Am Alicia", la pop exubérante d'Alicia Walter

Publié lepar Guillaume Schnee
Alicia Walter / photo Ebru Yildiz
Alicia Walter / photo Ebru Yildiz

L'ex-leader du groupe Oshwa publie son premier album solo, un voyage introspectif servit par un cocktail étourdissant de sonorités pop, jazz, new wave ou groove.

Connue pour ses talents vocaux et de songwriting qu'elle mettait au service du groupe art-rock de Chicago, Oshwa, Alicia Walter a déménagé à New York en 2016 avant d'écrire pendant plusieurs années sa première oeuvre solo, I Am Alicia. Une collection de 10 titres comme autant d'aventures musicales expérimentales délivrant un récit autobiographique audacieux sur la découverte de soi : « le voyage d’un héros à travers l’inconscient, conduit par mon désir d’expérimenter qui je suis et ce que je fais de la vie. ». 

Un album créatif, produit par Devin Greewood (Sufjan Stevens, Steve Reich, Norah Jones), qui comme nul autre entremêle les époques et les influences musicales allant de l'univers du clubbing new-yorkais au swing-jazz des comédies musicales des 50's, au hip-hop, à la new wave, au disco et à la soul, au jazz-fusion ou au groove comme ce titre Talking To Myself, un pastiche féministe délirant du Kiss de Prince.

Utilisant un maelström d'arrangements électroniques ou orchestraux, Alicia Walter explore de sa voix quasi cosmique les thèmes de l’attente, de l’identité et de l’égo. L'artiste considère ici comme de nouveaux "personnages" des parties d’elle-même qu’elle a découvertes et rencontrées pendant l'écriture de l'album. Un voyage intérieur devenu flamboyant de créativité comme sur le titre d'ouverture transcendental Prelude sur lequel elle chante à quoi pourrait ressembler la vie sans ces croyances réductrices qui s’accumulent au fil du temps.

« Que cela nous plaise ou non, tout le monde se fait brûler de tant de manières différentes. Vous êtes obligé de changer et de réaliser des choses sur vous-même que vous n'auriez même jamais pensé faire partie de vous », confie Alicia Walter dont l'album sort le 17 septembre via Sooper Records / Modulor.