Menu
Écouter le direct

En écoute : "Transience Of Life" d'Elysian Fields

Publié lepar Guillaume Schnee
Elysian Fields / Photo Michael Lavine
Elysian Fields / Photo Michael Lavine

Le groupe de Jennifer Charles et Oren Bloedow s'aventure vers de nouveaux horizons sonores sur un douzième album onirique inspiré par un roman du XVIIIe siècle de Cáo Xuěqín.

Issu de la légendaire Knitting Factory, haut lieu de la scène expérimentale new-yorkaise des années 90, Elysian Fields distille depuis 25 ans ses ballades mystérieuses et mélancoliques portées par la voix somptueuse de Jennifer Charles et les orchestrations raffinées du guitariste Oren Bloedow qui trouvent leurs racines aussi bien dans l'univers indie-rock que no-wave ou jazz. Après l'album Pink Air en 2018, le groupe s'est tourné vers la Chine, trouvant son inspiration dans un roman du XVIIIe siècle de Cáo Xuěqín. 

Peu connue en Occident, l'oeuvre "Rêve de la chambre rouge" est une épopée nationale chinoise, occupant un rôle dans la littérature chinoise à peu près semblable à celui de Shakespeare en Angleterre. Des thèmes d'amour condamné, de surnaturel et l'idée de la fugacité de toutes choses qui collent qui collent à l'univers poétique d'Elysian Fields qui ajoute à sa musique évanescente et ses atmosphères électroacoustiques, ponctuées de rock noir mélodique, des instrumentations orientales sur son nouvel album Transience Of Life sorti le 4 septembre via Microcultures Records.

Ce projet est né d'une demande du metteur en scène Jim Findlay de composer une musique inspirée des poèmes que Cao Xueqin a écrits pour son roman. Le duo new-yorkais  a par la suite continué a explorer cet univers poétique, invitant le poète Lu Chen a co-écrire une chanson et conviant pendant les séances d'enregistrement la virtuose de Piri, un orgue à bouche coréen, Gamin Kang, la violoniste Dana Lyn ainsi que le batteur Sam Levin.