Menu
Écouter le direct

"Coucou", l’appel à la légèreté de Mathieu Bérubé

Publié lepar Catherine Carette
Mathieu Bérubé - Photos de Marie-Pier Meilleur et Jean-Philippe Lefrançois
Mathieu Bérubé - Photos de Marie-Pier Meilleur et Jean-Philippe Lefrançois

Le chanteur québécois nous invite à une délicieuse flânerie avec son nouvel album, à découvrir en écoute intégrale.

Après Saudade, un premier album paru au printemps 2016 et une tournée de spectacles pendant trois années au Québec et en France, Mathieu Bérubé enregistrait un deuxième disque-concept Roman-savon. Un exil d’une année dans le petit village de Natashquan qui a vu naître Gilles Vigneault, lui a permis d'écrire son troisième opus Coucou co-réalisé avec le songwriter montréalais Jesse MacCormack. La direction musicale est assurée par la multi-instrumentiste ( Folly & The Hunter) avec qui il glisse de nouveaux sons, comme l'auto-tune sur le titre Minute qui ouvre le bal : 

Toujours en apesanteur, Mathieu Bérubé a choisi la sensualité comme fil rouge de son album qu'il a peaufiné durant plusieurs mois en studio. S'il aime la flânerie, il sait aussi nous embarquer tranquillement mais sûrement sur le dancefloor avec le titre Fettuccine, une adaptation musicale d’un poème de Jean-Paul Daoust, intitulé Chanson, paru en 1981 dans le recueil Portrait d’intérieur. Ici les cuivres de Jérôme Dupuis-Cloutier viennent se plaquer sur le tapis séquentiel de Laurie Torres et Jesse MacCormack.

Mes doigts font du tap dance sur tes ailes full of romance".

Petite précision importante : parmi les ballades de Mathieu Bérubé, si Joséphine est en laisse au bout de sa plume, ne vous méprenez pas.   

Joséphine, c’est mon fidèle cabot. Elle m’a appris des choses essentielles ; elle méritait bien sa chanson.