Menu
Écouter le direct

Beirut partage le titre "Fisher Island Sound"

Publié lepar Guillaume Schnee
Zach Condon - Beirut / Photo Lina Gaisser
Zach Condon - Beirut / Photo Lina Gaisser

Zach Condon retrace l'évolution de ses créations pop folk classieuses et exhume des inédits et raretés sur la double compilation "Artifacts".

Depuis près de quinze ans, Zach Condon cisèle sa pop élégante et mélodieuse au sein de son combo Beirut en orchestrant avec talent les musiques folkloriques de la planète, slaves, italiennes ou mexicaines. Originaire de Santa Fé, le compositeur et chanteur globe-trotteur nous avait laissé en 2019 avec son cinquième voyage discographique Gallipoli avant d'envisager de se reconnecter avec d’anciens enregistrements et de réunir titres inédits, EPs et faces B sur la compilation Artifacts attendue le 4 mars 2022 via Pompeii Records.

C'est en cherchant dans ses disques durs que Zach Condon est tombé sur quelques morceaux inédits supplémentaires de ses premières années d’enregistrement qu'il a remixé et remasterisé à l'instar de cette ballade orchestrale Fisher Island Sound que l’on trouve sur Side B : The Misfits. 

A propos Fisher Island Sound, l'artiste explique « Cette chanson a été écrite lorsque j'étais resté dans la vieille maison de famille de Ben Lanz, membre du groupe, sur la côte du Connecticut, sur le Fisher Island Sound. J’ai eu du mal pendant ces années à mettre des voix sur ces chansons, et j’ai fini par supprimer une grande partie de la musique de cette époque à cause de la peur, du stress, du manque d’assurance. J'en suis venu à redécouvrir certaines de ces vieilles chansons sous un nouveau jour depuis, mais elles restent un lourd rappel d’une époque instable. »