Menu
Écouter le direct

This Machine Kills Fascists

Publié le
Pochette pour "This Machine Kills Fascists"
This Machine Kills Fascists
Francesco Bearzatti Tinissima 4tet, Woody Guthrie
LABELCamJazz
SORTIEoctobre 2015

En ces temps d’inégalités et de luttes sociales violentes, le saxophoniste italien rend hommage au songwritter activiste Woody Guthrie, qui avait inscrit sur sa guitare dès les années 30, "This Machine Kills Fascists".

Après la fusion bop-rock ahurissante et jouissive de l'album "Monk’n’Roll " en 2013, le saxophoniste italien Francesco Bearzatti  et son Tinissima 4tet reviennent un nouveau projet fou, celui d'une biographie musicale d’un artiste indiscipliné et rebelle qui a chanté les Etats-Unis de la Grande Dépression, les luttes syndicalistes, et les espoirs du New Deal de Roosevelt, Woody Guthrie .

{% embed undefined %}

Se déplaçant entre un blues lancinant et des pistes frénétiques, cet album est un voyage musical qui démarre dans la ville natale de Guthrie, Okemah en Oklahoma, et fraie son chemin à travers des tempêtes de sable, des errances sur les toits des trains sans destination, des hobos en guenilles, et enfin New-York. Il se termine avec un morceau dédié à Sacco et Vanzetti, pour qui Guthrie avait écrit une compilation. Sur la seule reprise de l'album, une réinterprétation de "This Land is Your Land", le quartet sublime sans mot la poésie de Guthrie, à mi-chemin entre la déclaration d’amour pour son pays natal, et une charge caustique contre la propriété privée.

Un voyage musical des plus agréable sur les terres de Woodie GUTHRIE (1912/1967). L'un des plus grands auteurs, compositeur, intérprète folk également romancier,activiste politique, indiscipliné, et rebelle, qui chantait l'amérique de la grande dépression, les luttes syndicales, la corruption. Un très bel hommage du sax italien! Bonne route… Armand Pirrone, Programmateur musical à FIP

Je me sens totalement impliqué dans ce que je fais. C’est vrai que je suis possédé par la musique. Je joue avec beaucoup de passion. J’essaye de raconter mon histoire. Je ne peux pas l’expliquer, mais je mets toute ma vie dedans, ma personnalité, mes problèmes aussi, mes joies. Je mets tout mon être dans la musique. _Francesco Bearzatti _

Francesco Bearzatti Tinissima 4tet / Andrea Boccalini ©Radio France