Menu
Écouter le direct

Let The Good Times Roll

Publié le
Pochette pour "Let The Good Times Roll"
Let The Good Times Roll
JD McPherson
LABELRounder / Universal
SORTIEfévrier 2015

Le chanteur et guitariste d'Oklahoma sort son deuxième album "Let The Good Times Roll", une ôde au rock’n’roll des débuts boosté à la soul et à la musique psychédélique des années 60.

© ©Radio France

McPherson a grandi sur un ranch de 160 hectares dans le sud-est de l’Oklahoma, en pleine campagne. Pas grand chose à faire, la découverte de la musique de Little Richard, Jerry Lee Lewis et Screamin’ Jay Hawkins va tout changer. Alors qu'il est encore enseignant, "Signs & Signifiers" l'a propulsé sur le devant de la scène. Depuis il a fait la première partie d’artistes tels que Bob Seger, Dave Matthews, Nick Lowe, Eric Church et en octobre dernier des Queens of the Stone Age de Josh homme, l’un des ses plus grands fans.

{% embed undefined %}

Pour les onze nouvelles compositions originales, le rocker voulait un son à la fois plus ample et plus expérimental. Il a fait appel à Mark Neill, connu pour son travail de producteur et d’ingénieur du son auprès des Black Keys dont le chanteur et ami Dan Auerbach a co-composé le titre psyché "Bridge Builder".

On me dit souvent "c’est très important de faire revivre cette musique", mais ma démarche n’a rien de réactionnaire : mon but n’est pas de ramener le rock’n’roll sur le devant de la scène afin de le voir triompher des autres musiques. Je veux juste lui ménager une place au sein de la production actuelle. JD McPherson

Une petite bombe ! C'est ce qui vient à l'esprit à la première écoute de l'album de JD McPherson. Rien de nouveau, c'est vrai, mais quelle relecture du Rock Originel. Si on aime le rock, ce disque est tout simplement jouissif. Et si on aime pas le rock ? On s'y met ! Luc Frelon, programmateur à Fip