Menu
Écouter le direct

Larg pa lo kor

Publié le
Pochette pour "Larg pa lo kor"
Larg pa lo kor
Christine Salem
LABELZamora label / Blue fanal / Lundi prod
SORTIEjanvier 2016

La grande voix du maloya de la Réunion revient avec une musique à la fois enracinée et libre de toute contrainte. Christine Salem est en concert le 6 février à l'Alhambra (Paris) pour le festival Au fil des voix.

Christine Salem  est une des voix les plus reconnues du maloya de la Réunion, une musicienne qui souligne avec une vigueur saisissante les racines malgaches ou comoriennes de sa culture. En 2012, cette musicienne autodidacte a abandonné son travail salarié d’accompagnement social pour se consacrer uniquement à la musique, un rêve d'enfance. Son sixième album, "Larg pa lo kor ", a été réalisé sous le signe du changement; d'une liberté et d'une sérénité toutes deux acquises au gré de ses longues tournées et des rencontres humaines et artistiques.

Ainsi, la chanteuse de Moriarty, Rosemary Standley , est venue poser sa voix sur plusieurs titres. Le guitariste et bassiste Sébastien Martel, vu avec Salif Keita, Bumcello, Femi Kuti ou General Elektriks, a participé à cette belle aventure collective et a réalisé l'album. Epaulée par ses fidèles percussionnistes David Abrousse et Harry Perigone, Christine Salem s'est tout autorisée ici, comme de composer à la guitare ou au piano, d’aller vers le blues, le rock, la chanson, la parole, la mélodie, l’harmonie.

Je n’ai pas de « vraie » formation musicale, je ne sais pas lire la musique, je joue d’oreille. Et, quand on reste dans la tradition, on respecte instinctivement un certain nombre de choses. Alors, quand mes musiciens, qui connaissent beaucoup mieux la musique que moi, me disaient « d’habitude, on ne joue pas ça comme ça », je leur disais : Non, on ne retourne pas là-bas, on reste ici ! _Christine Salem _

Le maloya est une musique rebelle, identitaire, spirituelle et longtemps interdite. Cette musique insulaire et métisse, Chrisine Salem la glorifie ici superbement en la modernisant, en ouvrant sereinement les frontières du genre, avec intensité et générosité. Certains titres avaient été commencés il y a une dizaine d’années, d’autres jaillissent de la transe, pendant les cérémonies kabar ou certains concerts. Elle chante la situation difficile des femmes, le fléau de l'alcool et celui du VIH, célèbre l'optimisme et la fête, rend hommage à Mandela ou aux différentes cultures dont elle est issue.

Dates de tournée :
-03/02/2016 – Le Vivat à Armentières (59)
-04/02/2016 – Le Cargo de nuit à Arles (13)
-06/02/2016 – L'Alhambra (Festival au fil des voix) à Paris (75)
-04/06/2016 – Passions-Elles Festival à Montgeron (91)

Christine Salem en Sélection Fip avec "Larg pa lo kor" / Franck Loriou
Christine Salem en Sélection Fip avec "Larg pa lo kor" / Franck Loriou ©Radio France