Menu
Écouter le direct

Lady In Satin : The Centennial Edition

Publié le
Pochette pour "Lady In Satin : The Centennial Edition"
Lady In Satin : The Centennial Edition
Billie Holiday
LABELLegacy Recordings
SORTIEmars 2015

Legacy Recordings célèbre le 100ème anniversaire de Billie Holiday avec la sortie d’une version intégrale des sessions d'enregistrement de "Lady In Satin".

Le 6 avril, soit un jour avant le 100ème anniversaire de Eleanora Fagan alias Billie Holiday , Legacy Columbia propose une nouvelle édition de "Lady In Satin ", son avant dernier album enregistré en février 1958. Un coffret 3CD dont 2 de bonus inédits contenant l’intégralité des séances d’enregistrement.

Un des albums jazz les plus connus qui pourtant continue de partager les amateurs. Certains préfèrent les périodes blues ou purement jazz aux envolées soyeuses de l'orchestration et des arrangements de Ray Ellis. D'autres y voient tout le génie d'interprétation de "Lady Day", qui, la voix brisée par la drogue et l'alcool, offre un dernier chant du cygne majestueux et vous touche au plus profond de votre être.

Après ses derniers enregistrements - très blues- avec le producteur Norman Granz en janvier 1957, elle offre, en décembre, une des plus belles plages de l'histoire du jazz en interpétant à la télévision "Fine and Mellow" pour l’émission “The Sound Of Jazz”. Elle est accompagnée de son complice et ami de toujours Lester Young, de Ben Webster, Gerry Mulligan, Coleman Hawkins ou Roy Eldridge. Un sommet jazz que l'on retrouve dans ce coffret luxueux :

 © Don Hunstein Sony Music Archives
© Don Hunstein Sony Music Archives ©Radio France

Deux mois après elle rentre en studio pour trois sessions d'enregistrement (les 18, 19 et 20 février 1958). Columbia Records demande à Ray Ellis de s'occuper des arrangements et de l'orchestration. Dans la grande tradition des Great American Songbook (Frank Sinatra, Ella Fitzgerald), Billie Holiday est pour la première fois accompagnée par un grand orchestre (avec harpe, flûtes, cordes…). Le pianiste Mal Waldron est aussi de la partie tout comme bon nombre de grands jazzmen : J.J. Johnson, Mel Davis, Milt Hinton, Urbie Green… Parmi les douze titres jamais enregistrés par Billie Holiday, "The End of a Love Affair" est édité ici pour la première fois en stéréo.

Après une tournée en Europe gachée par ses problèmes de santé, Billie Holiday retrouvera Ray Ellis en mars 1959, pour un dernier disque, puis entrera au Metropolitan Hospital le 31 mai pour s’éteindre à New York le 17 juillet de la même année à l'âge de 44 ans.

Je dirais que le moment le plus intense en émotion fut de la voir écouter le playback de "I'm a Fool to Want You". Elle avait les larmes aux yeux. Quand l'album fut terminé, j'ai écouté toutes les prises dans la salle de contrôle. Je dois admettre que j'étais mécontent de son travail, mais c'est parce que j'écoutais la musique, pas l'émotion. Ce n'est qu'en entendant le mixage final, quelques semaines plus tard, que j'ai compris que sa performance était vraiment formidable. Ray Ellis

Les trois CD sont accompagnés d'un livret de 36 pages avec un texte de Sébastian Danchin (auteur de « Billie Holiday – Le roman d’une rebelle ») ainsi qu’une abondante iconographie et des photos rares.

 © Don Hunstein Sony Music Archives
© Don Hunstein Sony Music Archives ©Radio France