Menu
Écouter le direct

I Dreamed An Island

Publié le
Pochette pour "I Dreamed An Island"
I Dreamed An Island
Piers Faccini
LABELBeating Drum / Zamora Label
SORTIEseptembre 2016

Avec "I Dreamed An Island", Piers Faccini nous plonge avec humanisme dans une douce rêverie blues folk, universelle et sans âge.

Auteur-compositeur-interprète, peintre et photographe, Piers Faccini  trempe, depuis plus de dix ans, sa poésie dans une folk métisse riche d'une multitude de cultures. Citoyen de son propre imaginaire, le songwiter italo-britannique, installé dans le Gard, a collaboré avec des artistes aussi divers que Vincent Ségal, Dawn Landes, Rokia Traoré, Ben Harper, Ballaké Sissoko, Camille ou Ibrahim Maalouf. Après My wilderness  en 2011 et Between Dogs and Wolves  en 2013, l'artiste poursuit son périple linguistique et musical avec l'album I Dreamed An Island.  Un rêve en dix fables acoustiques d’une méditerranée médiévale et imaginaire où Orient et Occident partageaient leurs sciences, leurs arts et leurs poésies.

{% embed undefined %}

De sa voix douce et lancinante, Piers Faccini peint une fresque mythologique et vivante, nous conte cette Sicile normande où l'on parlait autant l’arabe, l’hébreu et le grec que la langue d’oïl. Mélodiste hors pair, l'artiste fait danser avec une sensibilité précieuse le guembri de Loy Ehrlich et la viole d’amour de Jasser Haj Youssef. Les instruments d’époque s’échangent, le psaltérion de Bill Cooley, la guitare baroque, la mandoline, le théorbe, et les langues se délient dans les cordes en arabe sur un poème du 12eme siècle du sicilien Ibn Hambis scandé par Malik Ziad. Piers Faccini chante en palermitano dans la chicone «Anima», ou encore en Français dans la prose d’un trouvère provençal «Oiseau». De Bagdad à Palerme, des Calabres, jusqu’aux Pouilles, Piers Faccini nous plonge avec humanisme dans une douce rêverie blues folk, universelle et sans âge.

Au départ, j'étais influencé par la musique du royaume normand de la Sicile au XIIe siècle. Ce que j'adore dans la musique folk du sud de l'Italie, c'est qu'on y entend déjà la Grèce, le Maghreb. J'ai voulu faire une conversation entre ces influences et l'identité sociale, culturelle, religieuse actuelle. Piers Faccini

© ©Radio France