Menu
Écouter le direct

El Niño

Publié le
Pochette pour "El Niño"
El Niño
Rocio Marquez
LABELViavox Production
SORTIEjanvier 2015

Après "Claridad" en 2012, la chanteuse andalouse Rocío Márquez rend hommage au chanteur de flamenco Pepe Marchena, surnommé "el Niño", le titre de ce deuxième album. Elle sera en concert au Café de la Danse à Paris le 2 février.

 © Curro Casillas
© Curro Casillas ©Radio France

Dans El Niño, où elle retrouve son complice de Convivencia, le chanteur El Niño de Elche, elle chante les méfaits du colonialisme à travers « Los esclavos », un texte réarrangé par Pedro G. Romero à partir de vers composés par le Gitan d'Or, José Pérez, qui accompagnait Marchena lors de ses derniers spectacles. Rocío Márquez est aidée par des effets électro et contemporains pour faire résonner dans le présent l’univers de Marchena, dont elle a adapté elle-même les textes.

Ce que fait Rocío Márquez avec El Niño de Marchena, Pepe Marchena, José Tejada Martín, est tout simplement de la magie. De la magie blanche. Elle ne fait pas que le ressusciter, ni se souvenir de lui, ni le rendre actuel. Cela est beaucoup plus difficile de le traiter comme un contemporain. Eh bien oui Marchena nous parle directement. Rocío Márquez ne sert pas d’intermédiaire, ni de médium. Elle se met à côté de Pepe et chante avec lui. Il est vrai que nous n’entendons que la voix de Rocío qui s’accorde, mais ce sont des choses du présent immédiat. embed.spotify.com 

Site Rocío Márquez