Menu
Écouter le direct

Cats Dogs And Ghosts

Publié le
Pochette pour "Cats Dogs And Ghosts"
Cats Dogs And Ghosts
Kottarashky & The Rain Dogs, Kottarashky & The Rain Dogs
LABELAsphalt Tango Records
SORTIEnovembre 2016

Après 4 ans de silence, Kottarashky, figure de la musique bulgare, revient avec un album captivant et explore de nouveaux terrains, sans renier son amour pour les beats hypnotisant et la musique des Balkans.

Le monde de la musique avait découvert Kottarashky en 2008. Nikola Gruev, de son vrai nom, est alors étudiant en architecture à Sofia et produit seul dans sa chambre des mix mélangeant électro et musiques traditionnelles balkaniques que le jeune homme avait enregistrées au cours de ses périples à travers la Bulgarie. Ce style inimitable parvient aux oreilles d’Henry Ernst, patron du label berlinois Asphalt Tango Records, qui enregistre son premier album* Opa Hey !*, acclamé par la critique. Depuis, Nikola Gruev a constitué un véritable groupe avec ses camarades de l’Université, incluant batterie, basse, guitare et clarinette, afin de jouer ses morceaux en concert. Une transition couronnée de succès qui aboutira à un second album *Demoni*  en 2012 signé Kottarashky and the Rain Dogs .

{% embed undefined https://w.soundcloud.com/player/?url=https%3A//api.soundcloud.com/playlists/229604174%3Fsecret_token%3Ds-JORFA&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true %}

Plus encore que son prédécesseur, Cats Dogs And Ghosts  est un album collectif, le line-up original s’étant enrichi d’une section de cuivre et du poète bulgare Nufry qui vient apporter au disque une touche lyrique déterminante avec de nombreux morceaux chantés. Sans surprise, ce nouvel opus se révèle être un véritable melting pot de sonorités, et explore davantage les terrains du rock (Lament ), du jazz (Gadja ), du hip-hop (Mission Completed ), s’aventurant même vers la Drum n’ Bass (Fuga ). Propulsé par des guitares électriques, des cuivres déchainés, ou des boites à rythmes frénétiques, Cats Dogs And Ghosts  s’impose comme un disque incroyablement excitant et jamais à court d’inspiration. Carlos Santana semble s’inviter sur* This Little Devil*  et son ambiance sud-américaine, Once  offre un impressionnant final de jazz fusion, et The Winner is the Driver  pourrait aisément mettre le feu à un concert de rap.

Kottarashky & The Rain Dogs / Dimitar Karanikolov ©Radio France

Derrière leur aspect débridé, les compositions de cet album sont maitrisées d’une main de maitre. Illustration parfaite avec le titre* September*, dont le rythme improbable tient l’auditeur en apnée pendant plus de 3mn. Et même si le folklore des Balkans semble un temps s’effacer au profit des improvisations rock ou jazz sur ce nouvel album, Nikola Gruev fait toujours des merveilles aux platines et gratifie le disque de sonorités traditionnelles aussi inattendues que captivantes. Avec ce dernier album, Kottarashky and The Rain Dogs réussissent à se renouveler tout en conservant la même force créative et la même passion pour défricher de nouveaux univers musicaux.

Par Nicolas Ignatiew