Menu
Écouter le direct

"Žali Zare", une pépite psychédélique du groupe Balkan Taksim

Publié lepar Catherine Carette
Balkan Taksim - Photo de Miluţă Flueraş
Balkan Taksim - Photo de Miluţă Flueraş

Avec l'album "Disko Telegraf" le groupe d’Europe de l’Est brouille les pistes dans une rencontre envoûtante entre mélodies traditionnelles, percussions antiques et trip hop.

Le multi-instrumentiste Sașa-Liviu Stoianovici et le producteur d'électronique Alin Zăbrăuțeanu transcendent les barrières culturelles avec le but de divertir tout en éduquant autour de la musique psyché des Balkans, ses racines et son groove. Le titre Žali Zare est une chanson populaire du sud de la Serbie. Un jeune homme dit adieu à sa bien-aimée pour entrer dans la résistance armée et l'invite à pleurer avec lui.  "Quand le soleil brillera tu penseras que c'est de Dieu mais tu sauras alors que c'est mon doux visage" :

Qu'il s'exprime en roumain, en serbo-croate, en torlakien slave du sud ou en dialectes gramustéens-aroumains, le chant intemporel de Stoianovici plonge au plus profond de nos entrailles. Porté par la cobza roumaine, l’elektro-saz turque, la šargija bosniaque, les synthés et les beats électroniques de Zăbrăuțeanu, les basses tribales et les rythmes puissants, cette lente lamentation venue d'ailleurs embrasse tous les espoirs d'un monde meilleur. 

L'album Disko Telegraf sort le 28 mai sur Buda Musique.

Balkan Taksim - Disko Telegraf
Balkan Taksim - Disko Telegraf ©Corbis