Menu
Écouter le direct

« Ya Sudan », aux racines de Sinkane

Publié lepar Ghislain Chantepie
Sinkane / Jo Bongard
Sinkane / Jo Bongard ©Radio France

Le musicien new-yorkais dévoile un hommage vibrant au peuple soudanais avant la sortie de son nouvel album.

D’où lui vient donc toute cette énergie ? Hormis sa relative jeunesse et son sens du groove ensorcelant, Ahmed Gallab alias Sinkane cultive une qualité précieuse pour un musicien qui est celle de ne jamais rester en place. Cette itinérance qui l’a conduit en musique du krautrock jusqu’à la soul sub-saharienne vient de loin, des origines mêmes de ce multi-instrumentiste brillant qui a grandi quelques années au Soudan avant de s’installer à New-York où il embrassa pour de bon la vie de studio.

Ses convictions politiques ont souvent marqué les productions du trentenaire, qui étayait encore les clips de son dernier album Life & Livin' It  avec des images d’émeutes raciales, alors que le 'Muslim Ban' et la recrudescence des violences policières inauguraient tristement la présidence Trump. Et il y a quelques semaines, c’est un écho à sa propre histoire d'immigré qu’il mettait en musique avec Everybody, le premier extrait euphorique de son nouvel album attendu à la fin du mois.

Sinkane
Sinkane ©Autre

Aujourd’hui, Sinkane a choisi d’aller plus loin encore dans l’exploration de son histoire personnelle. Marqué par la révolution populaire qui secoue actuellement le pays de son enfance, le chanteur vient de mettre en ligne *Ya Sudan, * un nouvel extrait chaleureux tiré de son prochain album Dépaysé.

Mêlant sa voix à un funk afro des plus traditionnels, Sinkane livre ici un hommage vibrant à ses racines familiales mais aussi à la nation soudanaise et à son peuple cosmopolite où se croisent les langues, les religions et les cultures d’Arabes, Nubiens, Fours, Bejas et autres Noubas. Vibrant.

Sinkane cover Dépaysé
Sinkane cover Dépaysé ©Autre

"Dépaysé", nouvel album de Sinkane, est attendu le 31 mai prochain sur le label City Slang.