Menu
Écouter le direct

Thiago França célèbre les Charangas du carnaval de São Paulo

Publié lepar Guillaume Schnee
Thiago França / DR
Thiago França / DR

Le saxophoniste brésilien et sa fanfare A Espetacular Charanga do França sortent l'album "The Importance of Being Espetacular", une collection de titres festifs et militants illustrant la renaissance du carnaval pauliste.

Membre fondateur du trio explorateur afro-jazz Metá Metá, le saxophoniste et activiste Thiago França participe depuis 2013 à la renaissance du carnaval populaire de sa ville São Paulo. Il perpétue la culture des Charangas, ces collectifs allant de 10 à 100 musiciens qui traditionnellement accompagnent les matchs de foot ou font vibrer les rues au moment des carnavals. Quasiment interdit depuis les années 70 par les autorités, celui de la grande ville du Sud-Est du Brésil retrouve une seconde vie depuis une dizaine d'année avec notamment des artistes comme Thiago França et son A Espetacular Charanga do França qui a compilé sur The Importance of Being Espetacular treize de leurs chansons emblématiques.

"J'aime penser que le Charanga est une oasis au milieu de toute la merde que nous vivons, où vous n'avez pas à vous soucier de qui vous êtes, quelles sont vos préférences" explique Thiago França illustrant ainsi l'esprit fraternel et antifascite de ce renouveau du carnaval dans le Brésil de Jair Bolsonaro. Le saxophoniste et ses musiciens nous offrent ici un aperçu de l'énergie de cette musique de rue mêlant samba et cumbia, frevo et maracatu, baile funk et jazz. Le collectif se transforme en une famille avec une myriade d'invités comme la chanteuse de Metá Metá Juçara Marçal, Lucas Santtana, Verônica Ferriani, Suzana Salles, Tulipa Ruiz, Luiz Chagas et bien d'autres. 

"L'idée de la charanga, de jouer acoustiquement devant beaucoup de gens, de créer cette ambiance, est une chose énergétique. Il faut jouer puissamment, il faut souffler très fort pour se faire entendre." conclut Thiago França.