Menu
Écouter le direct

Ray Lema célèbre la rumba de Franco Luambo

Publié lepar Guillaume Schnee
Ray Lema au Fleuve Congo © Thomas Freteur
Ray Lema au Fleuve Congo © Thomas Freteur

Avec son album live "On entre KO, on sort OK" le pianiste revisite le répertoire de l'icône de la rumba congolaise et maître du rythme sebene.

Le pianiste Ray Lema aime la sophistication rythmique, explorer les mystères de la transe de la musique centrafricaine qu'il mêle à l'envi au jazz aux musiques des cinq continents. Dans son désir de transmettre aux nouvelles générations tout le patrimoine qui a fait l’identité de son pays, l'artiste a décidé de rendre hommage à François Luambo Makiadi, l'un des pères de la musique congolaise moderne. L'artiste a été le créateur du style de guitare sebene, cette transe groove moderne héritée des musiques traditionnelles qui fit les beaux jours de la rumba congolaise. Prenant la devise de l'orchestre du Tout-Puissant OK Jazz, "On entre KO, on sort OK", Ray Lema sort le 19 juin un album live enregistré au festival JazzKif de Kinshasa en 2019 dont les titres Kinsiona et Chérie Bondowe sont à écouter en avant-première.

Lorsqu'il était enfant, Ray Lema faisait le ngembo, la « chauve-souris », grimpant dans les arbres pour assister aux concerts de ce griot moderne que l'on surnommait le « Vénérable Yorgho » ou « le Sorcier de la guitare » et qui chantait avec panache et verve la vie quotidienne dans les rues d'un pays libéré. Après avoir appris le piano, Ray Lema s'est mis à la guitare, plus tard il est devenu directeur du ballet national, c'est à ce moment qu'il a réalisé toute la modernité de la musique de Franco. Une créativité et un groove irrésistible qu'il célèbre aujourd'hui en revisitant des titres du début comme Nani apedalaki te jusqu'au classique Mario, enregistré par Franco à la fin de sa carrière, trois ans avant sa disparition en 1989. Avec ses arrangements cousus d'or, le pianiste réussit à garder l'âme et l'énergie de la musique du « Grand Maître » tout en lui insufflant des rythmiques contemporaines, notamment à la batterie et une section de cuivres flamboyante.

Notre musique fonctionne comme un GPS. C’est tout le problème de ce continent, qui a subi un lavage de cerveau par rapport à nos origines. Ces jeunes rêvent d’aller quelque part mais ils ne savent plus d’où ils sont partis. C’est pourquoi il faut écouter Franco, dont la musique est plus que jamais d’actualité. (Ray Lema)

L'album "On entre KO, on sort OK" sort le 20 juin  pour le disquaire day sur le label One drop.