Menu
Écouter le direct

Nicolas Repac dévoile un nouveau sample onirique et joyeux

Publié lepar Catherine Carette
Nicolas Repac - Photo de Manuel Lagos
Nicolas Repac - Photo de Manuel Lagos

Le baroudeur poursuit son voyage expérimental dans l’univers de l’ethnomusicologue Charles Duvelle avec le clip "Space Mobylette".

Après Dancestral, premier EP issu de ses travaux autour des précieux enregistrements de musiques traditionnelles collectés par Charles Duvelle, le compositeur, arrangeur, producteur, multi-instrumentiste Nicolas Repac farfouille à nouveau dans ces merveilles d’une vitalité exceptionnelle pour y mêler ses contes sonores fantastiques. Le titre Space Mobylette ouvrira ces Rhapsodies de pièces instrumentales et multicolores, revisitées au prisme de la musique électronique. Les sons de guimbarde et de samples de guitares guinéennes proviennent du célèbre orchestre Bembeya Jazz National qui a fait danser toute l’Afrique depuis le début des années 60 : 

Charles Duvelle, pianiste, compositeur, co-fondateur d’Ocora, le mythique label discographique de Radio France, puis de la superbe collection Prophet consacrée aussi à la captation de musiques du monde rares, a parcouru la planète pour enregistrer des musiciens traditionnels. Ayant passé toute son enfance au Vietnam et au Cambodge, il a abordé ce travail de musicologue sans préjugé et avec toute son âme, en prenant soin de retraduire leur côté très vivant. De cette matière d'une beauté brute, Nicolas Repac construit des télescopages sonores des plus inventifs auxquels il ajoute voix, rythmes et musiques traditionnelles, issus de « tous les mondes ». C'est parti pour un nouveau voyage passionnant riche de sons de cérémonies et chœurs provenant du Niger, du Sénégal et de Centrafrique, de tambours du Burundi, de polyphonies pygmées du Congo, de chants berbères, des chants Dogons du Mali... 

Vivement la sortie de ces Rhapsodies singulières qui font écho à nos rythmes intérieurs les plus intimes.