Menu
Écouter le direct

De Tokyo à Bogota, l’échappée cumbia des Minyo Crusaders

Publié lepar Ghislain Chantepie
Minyo Cumbiero – Cumbia del Monte Fuji (Mais Um ★)
Minyo Cumbiero – Cumbia del Monte Fuji (Mais Um ★)

Le collectif de folk futuriste japonais unit ses forces aux Colombiens de Frente Cumbiero dans un nouvel EP sans frontière.

Le tropisme des Minyo Crusaders pour la cumbia ne date pas d'hier. Bonne pioche du printemps 2019 avec la sortie de leur premier album Echoes from Japan, le collectif tokyoïte y dévoilait déjà son adresse à manier tous les grooves dans un épatant cocktail de chants traditionnels et d’une sono mondiale allant du jazz éthiopien à la pop thaïlandaise en passant par un florilège de rythmes sud-américains.

Remarqués sous nos latitudes lors de leur passage cet hiver sur la scène des dernières Trans Musicales de Rennes, les Minyo Crusaders franchissent aujourd’hui une nouvelle étape en annonçant la sortie d’un second disque concocté avec les activistes de Frente Cumbiero. Passés eux aussi spécialistes dans la modernisation bouillonnante de l’héritage musical de leur pays (et déjà croisés auprès de Quantic ou encore des Meridian Brothers), Mario Galeano et sa bande sont tombés sous le charme de leurs homologues japonais à l'occasion d’un concert donné à Fuji Rock en 2018. 

De là est née cette idée d’enregistrer quelques morceaux ensemble à Bogota, profitant d’un concert donné l’an dernier par le groupe tokyoïte dans la capitale colombienne. Premier extrait dévoilé de cette collaboration audacieuse dont la sortie est prévue fin juillet sur le label londonien Mais Um ★, la relecture du classique de Pedro Laza Cumbia del Monte Fuji annonce la couleur d’une fusion impeccable. Un mix jubilatoire mêlant la chaleur des cuivres, des bongos, et de la guacharaca à l’azur ancestral émanant des textes du min’yō, cette musique traditionnelle japonaise à qui le collectif a emprunté son nom de baptême.