Menu
Écouter le direct

Mort du chanteur sud-africain Joseph Shabalala

Publié lepar FIP.fr
Joseph SHABALALA / Andrew Lepley / Redferns via Getty
Joseph SHABALALA / Andrew Lepley / Redferns via Getty

L'artiste fondateur du mythique ensemble vocal zoulou a capella Ladysmith Black Mambazo s'est éteint à Pretoria à l'âge de 78 ans.

«Nous voudrions présenter nos condoléances après le décès de Joseph Shabalala, fondateur du groupe Ladysmith Black Mambazo. Repose en pays, père», a tweeté le gouvernement sud-africain. Avec la disparition de l'un de ses grands artistes la nation arc-en-ciel est en deuil. Récompensé par cinq Grammy Awards, son groupe Ladysmith Black Mambazo a produit une cinquantaine d'albums et enregistré avec des stars comme Stevie Wonder, Ben Harper ou encore Michael Jackson. L'ensemble vocal tient son nom de la ville natale de son fondateur Ladysmith dans la région du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud, Mambazo signifiant «hache» en zoulou, car le groupe à ses origines faisait un malheur lors des concours de chants et taillait en pièce ses concurrents.

Fils de fermier, Joseph Shabalala s'était fait remarquer en 1958 avec son jeu de guitare fluide et sa voix de soprano par le Durban Choir avant de rejoindre The Highlanders, dirigé par son héros Galiyane Hlatshwayo. En 1959 il fonde sa propre chorale Ezimnyama ("The Black Ones") renommée Ladysmith Black Mambazo régnant très vite sur les compétitions hebdomadaires d'isicathamiya.

Abednigo Mazibuko, Joseph Shabalala et Albert Mazibuko en Australie / Robert Pearce/Fairfax Media via Getty
Abednigo Mazibuko, Joseph Shabalala et Albert Mazibuko en Australie / Robert Pearce/Fairfax Media via Getty ©Getty

En 1986, Paul Simon désire travailler avec des artistes sud-africains pour son nouvel album Graceland. Simon a collaboré avec Shabalala et le groupe et a co-composé la désormais célèbre chanson Homeless. En 1987, le groupe remporte son premier Grammy Award solo pour Shaka Zulu. Marlgré la mort de son frère assassiné en 1991 par un garde de sécurité blanc le groupe continue. Les malheurs vont encore toucher l'artiste lorsque sa femme est assassinée et qu'il est blessé par balles en tentant de la protéger. Ladysmith Black Mambazo s'était produit lors de l'investiture de Nelson Mandela à la présidence sud-africaine en 1994. 

Joseph Shabalala avait fondé la Ladysmith Black Mambazo Foundation, une académie de musique pour promouvoir et enseigner la musique isicathamiya aux jeunes enfants sud-africains. Joseph Shabalala avait pris sa retraite en 2014, après avoir dirigé le groupe pendant plus de cinquante ans.