Menu
Écouter le direct

"Meu primeiro amor", l'amour triomphant du brésilien Lucas Santtana

Publié lepar Guillaume Schnee
Lucas Santtana / PoroAberto
Lucas Santtana / PoroAberto

L'artiste de Bahia annonce la sortie de "O céu é velho há muito tempo", un huitième album poétique et militant dont il dévoile le clip d'une première ballade amoureuse.

Deux jeunes issus de classes sociales opposées trouvent l'amour dans un club traditionnel de Forró (musique traditionnelle du Nordeste) à São Paulo. Le ton est donné dans le clip de ce premier titre Meu primeiro amor, réalisé par David Pacheco. Lucas Santtana croit à la force de l’amour comme rempart à la ségrégation et le déclame dans une ballade intimiste avec la chanteuse Duda Beat. Finies les architectures complexes où les musiques traditionnelles se mêlaient aux samples, aux échantillonnages ou aux beats électros. L'artiste Bahianais devenu Carioca d'adoption est revenu à la simplicité « vozviolao », guitare-voix, pour son nouvel album O céu é velho há muito tempo attendu le 18 octobre sur le label No Format!.

D’une part, d’un point de vue personnel, j’étais allé au bout de ces architectures sonores. Et puis, politiquement, puisque nous sommes dans une époque où tout le monde crie très fort, où personne ne veut écouter l’autre, j’ai pensé que c’était le moment de parler tout bas aux oreilles des gens.

L’auteur-compositeur et multi-instrumentiste observe et nous conte avec grâce les tumultes de son pays en proie à l'obscurantisme depuis l'élection du président d'extrême droite Jair Bolsonaro. Une fois encore, le neveu de Tom Zé prend les armes musicales et poétiques contre les attaques aux minorités, la perversité des élites, la légalisation du port d’armes ou l’annexion et la destruction des terres indigènes en Amazonie. Mais cette fois son analyse des dérèglements de nos sociétés se conjugue avec la chaleur et l'optimisme des ballades de musique nordestine, du xote, du baiao, du forro, de la samba de Bahia... Un album sur lequel il a convié des artistes de la jeune garde turbulente (Jaloo, Linn da Quebrada, Duda Beat) ainsi que la chanteuse Juçara Marçal du trio jazz punk Metá Metá.

Même si les temps sont obscurs, ils passeront, car tout est cyclique. D’où le nom du disque : "le ciel est vieux depuis longtemps".

Lucas Santtana couv "Meu primeiro amor"
Lucas Santtana couv "Meu primeiro amor"