Menu
Écouter le direct

Les tribulations psycho-tropicales de Los Pirañas

Publié lepar Guillaume Schnee
Los Pirañas
Los Pirañas

Le trio culte de Bogotá revient avec l'album "Historia Natural" et dévoile le titre "Puerta del Sol", un nouvel ovni colombien hallucinogène.

Comme des savants fous, les trois membres de Los Pirañas inventent depuis leurs années de lycée un discours musical cosmique et dadaïste. Héros de la scène underground colombienne, Eblis Alvarez (Meridian Brothers, Chúpame el dedo), le bassiste Mario Galeano (Frente Cumbiero, Ondatropica) et le percussionniste Pedro Ojeda (Romperayo, Chúpame el dedo) ont longtemps joué et expérimenté ensemble avant de fonder ce trio rétro-futuriste il y a dix ans. Les musiciens triturent, improvisent, provoquent avec leur cocktail jubilatoire et contemporain de sons tropicaux. Chez eux la cumbia, la chicha, la champeta traditionnelles ou la salsa se mêlent dans un maelstrom psychédélique et frénétique au rock, au dub, au jazz ou aux expériences électro déjantées. Délaissant un temps leurs projets respectifs, les amis se sont réunis pour un troisième album Historia Natural attendu le 11 octobre sur le label Glitterbeat.

L’énergie du trio est unique. Chaque son entendu sur l’album est joué en live. Nous développons différentes idées en studio, nous improvisons beaucoup. Nous nous connaissons si bien que nous sommes connectés.

Los Pirañas est en concert le 29 octobre au Pan Piper à Paris.